Résumé de : GOUDARGUES -chapelle de Goussargues

Petit comité et bien motivé (6 personnes)pour cette belle journée d'automne à la Bastide, commune de Goudargues. Parking dans le hameau d'où nous voyons s'élever lentement la brume au-dessus de la plaine de la Cèze. Petit regard sur la grande bastide aujourdh'hui aménagée en chambres d'hôtes. Prenons la petite route jusqu'au croisement de la Noette, pour prendre à gauche d'abord par la petite route qui rapidement se transforme en piste car le revêtement de celle-ci est détériorée. On s'élève progressivement par le chemin parfois boueux, jusqu'au panneau des Grands Pins de Perrière, passage aux Lones. Nous trouvons un banc et un robinet qui fonctionne, petite halte et cherchons notre suite d'itinéraire que nous trouvons après un aller-retour. C'est un petit sentier bordé d'arbres entre des propriétés privées. Arrivons à Goussargues. Par le haut du village nous découvrons la maison de Jean Carmet, qui d'aprés une habitante, nous apprend que celui-ci y aurait séjourné ? A la sortie du village, une  petite construction nous intrigue, chapelle ou cabanon ?? juste en face une pancarte indique un ancien monastère devenu propriété privée, alors c'était sûrement la chapelle du monastère dont la croix a disparue du toit. Poursuivons sur la route, au passage vue sur le hameau perché de Gressac. Débouchons sur la route de la Grange du Chanal qui arrive sur la D23 vers Toupian. Suivons la D23 sur quelques mètres pour prendre à droite la piste qui passe sur la gauche devant un centre équestre proposant des promenades à poneys et un peu plus loin encore un autre centre mais il ressemble plus à un hébergement pour des chevaux de course, car ceux-ci sont couverts et chaque cheval possède un box et un enclos privé. Arrivée à la Croix du Sabatier, un petit pré bien ensoleillé sera parfait pour la pause de midi. Bien restauré, nous repartons vers la Moulayre en longeant l'Aiguillon bien grossi après les dernières pluies. La piste continue vers les champs labourés en bas du village de Goussargues. Nous remontons dans le village pour aller voir la chapelle qui est ouverte et joliment entretenue. Nous repartons vers le haut du village et retrouvons le banc du matin, puis nous allons monter assez rapidement par la petite route qui devient piste dans les bois. A la sortie du bois dans la plaine des Trois Vallats, nous débouchons sur la route car nous n'avons pas repéré le sentier qui devait nous ramener à travers champs à la Bastide. Pas très grave, nous en profitons pour aller voir le lavoir- fontaine en bas du village et sur lequel, contre les piliers sont inscrits les crues importantes de la Cèze. Petite flânerie dans le village, deuxième passage devant la maison féodale, à l'origine c'était le Château de la Bastide d'Orniols édifié entre les XIIe et XVIIe siécles, puis retour au parking.

Randonnée de 15 km- 5 h- 420m.

Album photos