Résumé de : ST PANTALEON-Ruines et bories

Dernière randonnée de l'année 2016 à St Pantaléon la plus petite commune de Vaucluse, pour le groupe des 4 femmes et 4 hommes; parité oblige. Après avoir garer les voiturse au parking en face du musée du verre et du vitrail, bien encapuchonnés( -2°)regard sur un puits-borie, puis traversée de la D148 pour suivre la petite route passant devant une très belle propriété, plus loin un semblant de sente à gauche nous amène à la première borie. Un ratelier encore visible à l'intérieur et admirons la voûte du plafond. Revenons sur la route encore une autre borie. Nous arrivons à un oratoire où l'inscription de celui-ci a été enlevé et placé à coté. Prenons à droite  en bordure de murs de pierres sèches parfois intégrés de bories dans des propriétés privées. Des restanques plantées d'oliviers ou abandonnées mais toutes entourées de muret de pierre. Un petit aller retour jusqu'à une maison devant laquelle un magnifique oranger du Mexique nous embaume de son parfum discret diffusé par ses fleurs blanches. Prenons un petit sentier en balcon passage devant les fenêtres d'une maison borie dont nous regardons l'intérieur très bien décoré. Une vue sur Gordes au soleil et dans le bas la plaine givrée. Cheminons dans un bois de chênes et faisons quelques aller-retour pour découvrir encore des bories. Certaines en ruines d'autres servant de petits cabanons, alimentées en électricité car des compteurs électrique sont intégrés dans les murets. Au point 314 vers les Chaberts une très belle propriété avec piscine avec vue sur le petit Luberon, composée d'un ensemble d'aménagements, très harmonieux Nous avons pénêtrés en toute indiscrétion dans ce lieu qui mérite pourtant le détour. Revenons sur le sentier pour passer devant une maison récente toujours dans le style pierre sèche. Toujours et encore des murets, champs d'oliviers et bories pour arriver sur une piste et découvrons une très belle bâtisse en pierre bien conservée d'environ 15 mètres de long avec un ajout dans un angle et un toit en pierre. Des grilles protègent les portes dont l'une est ouverte et par laquelle on peut voir un comptoir, peut-être l'abri de l'ancienne carrière ? La terrasse dallée face au Luberon sous le soleil, nous enchante, donc la pause de midi se fera ici. Après le festival de desserts un petit vent frais se lève aussi pas de sieste aujourd'hui. Derrière la demeure les restes d'un camion transformé en une sorte de tracteur, d'après Daniel il aurait pu servir à fournir de l'électricité car des restes d'une turbine sont encore visibles ainsi que des cables électriques ? Mystère ?? Passage sur le bord d'un verger de cerisiers pour descendre par un petit raidillon sur la piste qui mène à l'ancien hameau des Daumas. La vue porte sur Roussillon, le Mourre Nègre et par la petite route arrivons à St Pantaléon. Visite rapide du village avec une halte à l'église et de la nécropole rupestre ou sanctuaire à répit. Plusieurs tombes d'adultes entourées de tombes d'enfants, très étrange! La chapelle romane du XIIe a subit des transformations au XVIIe siècle. A la sortie du village prenons la route qui monte à droite, passage encore vers une borie et arrivons aux Roucassiers. Sous la falaise des maisons semi-troglodytiques certaines en ruines d'autres bien restaurées. Reprise de la route qui monte puis prenons le sentier qui descend vers Valori. Belles et grandes propriétés et leurs bories puis un tout petit sentier nous mène à la borie monumentale englobée dans la végétation. Elle fait plus de 26 mètres de long, de grands murs de soutènement, bien conservée, plusieurs compartiments et au fond une grande cheminée. La voûte est remarquable. C'est la plus grande borie que nous ayons rencontrée jusqu'à présent et de part ses dimensions, elle se rapproche plus aux Jas de la montagne de Lure que des bories traditionnelles. Revenant sur nos pas, nous continuons à descendre jusqu'au vallon des Jeannons. Rejoignons la route et passons devant une superbe demeure qui en impose. Arrivée sur la route du matin et retour au parking. Le portail du musée du vitrail étant ouvert (nous avions téléphoné pour demander l'autorisation, visites du musée et du moulin étant fermés en cette saison) nous déambulons dans cet espace bien entretenu au milieu des sculptures et du travail du verre. A découvrir pour plus d'informations car très intéressant. Cette rando découverte pour la plupart d'entre nous est riche par sa diversité et son patrimoine et a été très appréciée des participants que nous remercions de leur présence. A toutes et à tous, nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de fin d'année et nous vous attendons l'an prochain pour de nouvelles aventures.

Randonnée : 12 km- 4 H 30 environ- 250 m.

Album photos