Résumé de : LAGNES -La Fontaine de l'Oule

Deux paires de triplés ce matin à Lagnes dans les Monts de Vaucluse au pied du rocher du Pieï à Lagnes. Temps mitigé au départ du parking de la mairie, pourtant au loin le ciel est bleu, sûrement à cause du mistral qui souffle là-bas. Petite virée dans le village pour voir les fontaines, le lavoir qui sert de salle d'exposition, la maison commune et l'église et puis sur un banc, les mannequins nous attendent, aussi nous ne résistons pas à leur tenir compagnie un instant. Par la rue montante prenons la rue du Maquis du Chat ( lieu de la résistance) et passons au théâtre du Pieï. Les artistes ne feront pas de représentation aujourd'hui, ils ont oublié leurs rôles !!! Poursuite sur la petite route et traversons la D 100. Au panneau la Tête du Soldat prenons la piste qui mène au panneau suivant le Soldat. Ensuite la Peithe, la Combe Nord ou la vue s'étend sur un phénomène sur le Grand Luberon. Les interprétations les plus diverses vont bon train. Montant toujours en suivant la piste de la Pouraque qui longe par endroits le Mur de la Peste par le GR de pays, nous arrivons sur le plateau où l'on aperçoit la neige sur le Ventoux. Au Lauzas sud, un petit espace dans la végétation avec quelques pierres pour nous asseoir sera parfait pour la pause de midi. Le temps se rafraîchit aussi après les friandises nous ne nous attardons pas et entamons la descente de la Grande Plaine par les GR 6 et GR 97puis le Vallon de la Fontaine de l'Oule. En descente nous pouvons voir de magnifiques rochers calcaire avec grottes et baumes qui nous surplombent. Au pas du Sautet une vue plongeante sur ce qui nous attend par la piste pierreuse. Une petite montée sur la Valette et la Bastide Rouge, descente sur Basse Capiane, passage devant une belle propriété avec sa piscine et rejoignons la D100A. Un petit sentier parrallèle à la route nous ramène vers Lagnes dont nous apercevons les ruines du château. Passage sous l'arche de la rue Venteuse et cheminons dans le village. Petit arrêt à la maison des bories, dont nous aurons l'occasion de discuter un moment avec le propriétaire. Il ne fait plus de petites constructions, vu sa maladie mais nous le félicitons pour son oeuvre. Par des escaliers ou des ruelles pentues nous rejoignons la rue principale et le parking. Un grand merci aux deux groupes de triplés pour leur bonne humeur qui réchauffe les coeurs même par temps froid.

Randonnée de 15,3 km - 5 h 30 -- 600 m

Album photos