Résumé de : MIRAMAS LE VIEUX- Chapelles St Etienne et St Michel

Le printemps est arrivé, sort de ta maison. Le printemps est arrivé, la belle saison. Le mistral s'est invité mais les 7 personnes sont là au parking en bas du village médiéval de Miramas le Vieux que nous visiterons à notre retour. Village perché, Miramas-le-Vieux, le “Quillé“ offre son reflet à l'étang de Berre. Un panorama unique d'exeption sur une côte sauvage insoupçonnée bordée par le site de la Poudrerie. Vous serez surpris par la diversité des paysages qui entourent le village et qui se découvre à pied .Un petit sentier caladé part à gauche du parking en descendant vers un pré en contre-bas. Poursuivons tout droit jusqu'à la petite route et prenons le chemin de l'Abri qui porte bien son nom, car nous ne sentons plus le vent. Passage devant plusieurs propriétés, puis à gauche suivons le chemin des Sources puis à droite prenons le GR 2013 qui suit le canal du Raoux. La vue sur l'étang de Berre et des alentours ainsi que le sentier fleuri sont enchanteurs. Nous quittons le canal à Barabant et par une petite montée, nous débouchons sur la piste qui mène au croisement des chapelles. Prenons celle du point de vue à travers les pins et découvrons la chapelle St Etienne en cours de consolidation et son chemin de Croix inauguré en novembre 2015. 13 stèles dont, la quatorzième est une grande croix sur l'aire de la chapelle. La distance entre chaque stèle est de 20 coudées (14,7 mètres environ) elles sont taillées dans la pierre de Vers du Gard. Sur certaines les plaquettes retraçant la passion du Christ ont été enlevées, même là, le vandalisme est présent! Nous revenons au croisement pour gravir la piste qui va à la chapelle St Michel, miracle, elle est ouverte ! Un grand tour d'horizon sur l'étang de l'Olivier, Istres, dans le lointain Fos/Mer, l'étang de Berre, St Chamas, par temps clair le Pic St Loup, la Ste Victoire le regard ne s'est plus où se poser ? Il est l'heure du repas et c'est au milieu des cistes en fleur, à l'abri du vent que nous nous installons. Le soleil est chaud et les desserts au chocolat sont vite avalés car ils fondent. Nous repartons et atteignons une descente raide qui mène à la piste du bas, sur notre droite d'imposants rochers nous surplombent et dans une petite clairière, une cavité rocheuse avec à côté une ancienne source tarie mais aménagée d'une vasque. Poursuite sur la piste qui mène au domaine de Sulauze. Dans les prés, des taureaux destinés au combat et d'autres pour la viande. Des aigrettes, un héron cherchent leur nourriture dans les champs. Des vignes, oliveraies bordent la propriété devant laquelle se dressent un imposant pigeonnier qui autrefois était un moulin à huile. En face de celui-ci la chapelle de Ste Madeleine ou Magdeleine (XVIII e siècle), ouverte dont nous admirons les deux vitraux représentant la vigne et l'élevage des taureaux (400 bêtes, vin appelation AOC côteaux d'Aix, fabrication d'une bière locale). Cheminement au milieu des vignobles pour aboutir sur une petite route avant de retrouver celle du matin (chemin de l'Abri) et remonter sur le parking où les places sont recherchées tant il y a de monde. Nous nous délestons des chaussures de rando et des sacs et partons visiter le village. Par les ruelles, le belvédère, on découvre un très joli petit village et les deux seuls cafés-glaciers font le plein. Il faut dire que le temps est idéal pour sortir aujourd'hui. Enfin, retour au parking et selon l'avis général cette journée a reçue l'appréciation  de tous, tant par la diversité du parcours que par les panoramas. A refaire par un aussi beau temps.

Randonnée : 15 km sans compter l'aller/retour à la chapelle St Etienne -5 h - 340 m

Album photos