Résumé de : OPPEDE LE VIEUX- Vallon de Combrès

Une journée presque estivale pour les 13 personnes au rendez-vous d'Oppède le Vieux. Ce petit village perché avec ses ruines de l'ancien château féodal, dont on voit encore la tour, l'église collégiale de Notre Dame de Dolidon ( d'Alidon) qui date du XIV è siècle et ses maisons médiévales et renaissance, sur fond de Petit Lubéron, fait penser à une carte postale. Du parking aménagé par un beau jardin paysagé avec ses 80 espèces rustiques, plantes herbacées, arbres et arbustes du Luberon poussent là, face au Mont Ventoux que l'on devine dans la brume. En montant les escaliers au milieu des coronilles, laurier-tin fleuris, débouchons sur la place principale d'Oppède. Le peu de boutiques et cafés sont encore fermés, mais à la belle saison, lors du festival d'été d'Oppède, organisé par l'artiste Michel Leeb, ils seront envahis par les touristes. Descente par le chemin caladé du Tombereau et suivons le GR6 et le PR pour arriver en bas du village. Au panneau de Combrès nous allons remonter ce vallon sur un chemin parfois abrupt et caillouteux, dans un bois surplombé de rochers émergeant sur le ciel d'azur, des baumes et même une petite source qui jaillit entre les rochers du chemin, mais nous ne nous mouillerons pas les pieds. Dans notre ascension, découverte d'un pin sur lequel figure une plaque commémorative d'une personne et au pied de l'arbre des plantations de primevères, rhododendron, tulipes, est-ce les cendres où le dernier passage de cette personne ? les interrogations sont ouvertes. Toujours en montant, le vallon s'élargit et la vue est saisissante sur la plaine et le Ventoux. Allez, encore un effort pour arriver sur le plateau de la Jassine et de la route des crêtes au milieu des cèdres. Suivons celle-ci sur la gauche en direction du Bastidon du Pradon. Pas très loin un petit coin sympa nous convient pour la pause du repas. Les appétits apaisés, les muscles régénérer par les diverses douceurs, gâteau, biscuits variés et les chocolats qui fondent au soleil, seront vite mangés. Puis repartons par la route jusqu'au point 714 et prenons la grande descente dans le bois vers le Mourre de Flamarin. La vue est dégagée et l'on peut apercevoir les villages de Bonnieux, Ménerbes, Gordes ainsi qu'une ancienne carrière ou la végétation forme une sorte de pyramide. Arrivée en bas au panneau de Poudarigue sur la piste à gauche nous allons passer devant de grandes propriétés bien à l'abri de la colline. Par des montées et descentes successives nous voici en bas d'Oppède. Le sentier initial est fermé à cause d'un rocher menaçant de tomber aussi le chemin est-il dévié pour remonter au village. Cela nous permet de mieux découvrir le village et revenons par le chemin du matin, traversons à nouveau le jardin où des bouleaux ont débourré leurs chatons et retrouvons avec plaisir nos véhicules. Les jambes bien sollicitées aujourd'hui, les yeux pleins de fleurs, de soleil et encore des asperges dans une ambiance gaie et bon enfant, ont ravi le groupe et c'est avec plaisir que nous ferons de prochiaines randonnées. Merci à toutes et à tous et à bientôt.

Randonnée: 12,5 km - 5 h 40 - 750 m

PS: cette randonnée avait été effectuée le 29/03/2013, pour info

Album photos