Résumé de : LABASTIDE DE VIRAC- Gorges de l'Ardèche

Après l'interruption des randonnées occasionnées par l'intervention chirurgicale de Raymond au mois d'avril dernier, c'est la rentrée enfin ! Les premières photos sont celles de la reconnaissance, mentionnées par le R à gauche, que nous avons faite la semaine précédent la reprise, en compagnie de Carole, absente ce mercredi ( cause travail). Les 8 personnes présentes sont impatientes de marcher. Départ du parking avant le camping des 1000 Etoiles après le village de Labastide de Virac. Par la petite route, un petit sentier à droite amène au belvédère dominant l'Ardèche pour un superbe point de vue. Retour sur nos pas pour prendre le sentier du GR 4 au milieu des buis. Hélàs, ceux-ci sont bien mal en point, l'attaque de la Pyrale du buis les feront périr à plus ou moins brève échéance. Cette espèce invasive originaire de Chine, de Corée et du Japon, a été importée accidentellement ?? en Allemagne vers 2005 et observée en 2008 en Alsace. Désormais presque toutes les régions de France en sont infestées et notre Provence n'est pas épargnée. Arrivons au hameau des Crottes, un petit aller-retour pour se rendre au Monument aux Morts en hommage aux résistants dont des familles entières ont péri. Une bien triste période. De retour sur nos pas, passage sous un porche et passons devant les gîtes et chambres des Cades où surplombe un bel ouvrage en fer forgé. Amorçons la descente dans les gorges pour finir au bord de l'Ardèche. Nous allons pendant plus de 3 heures, marcher, se cramponner aux barres de métal, monter aux échelles, descendre les escaliers, puis remonter encore pour mieux redescendre et enfin arriver au bord de l'eau et trouver le petit coin sympatique pour la pause. Quelques canoës, kayaks qlissent sur l'eau et parfois se cognent aux rochers, cela nous diverti un moment. Des douceurs comme à l'accoutumée et même du chocolat non fondu et excellent, pour nous remettre sur nos "pattes" et c'est reparti. Nous apercevons les toits du château de Gaud, déjà vu du belvédère. Bâti au XIXème siècle sur le site d'un édifice plus ancien en rive gauche de l'Ardèche, le château de Gaud était une ancienne exploitation agricole où l'on trouvait notamment un élevage caprin dont les chèvres semi sauvages que l'on rencontre aujourd'hui fréquemment même dans les endroits improbables seraient les descendantes. Cédé à la collectivité territoriale en 1980 lors de la création de la réserve naturelle, le château est désormais intégré au bivouac de Gaud et utilisé à des fins pédagogiques par le syndicat de gestion de la réserve. Le bivouac de Gaud constitue avec celui de Gournier plus en aval l'un des deux sites où il est possible de séjourner pour la nuit. Nous allons cheminer tantôt sur les berges de la rivière, tantôt en surplomb et surtout en admiration devant ce site grandiose, dont on ne se lasse pas. Puis, c'est la remontée par un sentier traversant une zone d'arbres très moussus, mais très secs en cette saison. La chaleur est encore là, malgré un petit air de temps en temps. Retrouvons une large piste qui conduit au Mas de Serret, puis passons devant le camping des 1000 Etoiles et retrouvons nos véhicules bien à l'ombre sous les chênes vert. Parcours assez sportif, à faire en saison sèche et qui a enchanté tout le groupe. Un grand merci pour votre participation et à bientôt pour de nouvelles aventures.

Randonnée : 12 km - 5 h 30 environ suivant le nombre de personnes - 400m

Album photos