Résumé de : St Vincent/Jabron-Journée patrimoine Sisteron

Samedi 16/09 . Un peu frais ce matin au départ de Tarascon mais la chaleur est dans les coeurs pour les 7 présents. Direction St Vincent sur Jabron au pied de la montagne de Lure. Une pause café à Montbrun les Bains, rapide tour sur le joli petit marché du village et nous repartons sous le soleil à St Vincent. Malgré les 3 degrés, Isabelle et Patrick nous offrent le café sur la terrasse, puis Raymond s'impatiente, allez ! oust !en avant pour la rando. Nous voilà parti pour la rando du Tour de la Montagne St Michel. Par le GR 946 sur le passage du pont, nous constatons le niveau très bas du Jabron mais pas étonnant après l' été sec et chaud. Nous suivons le GR qui quitte la route et commençons la montée. Quelques petits replats permettent de reprendre le souffle mais ça monte toujours. Tout en s'élevant la plaine s'éloigne et des belvédères nous permettent de mesurer notre progression. Passage au Pas de Parandier, mais l'heure un peu tardive nous allons nous arrêter dans une clairière pour la pause de "une heure", vers la bergerie ruinée des Jalinons. Après avoir repris des forces, reprise du chemin sur le plateau, passage à la Parandière, puis vers la communauté de Jansiac, ancien groupe d' "hyppies" vivant en autarcie depuis les années 1970. Pourtant des centaines et des centaines de personnes ont rendu visite à Jansiac, découvrant ce haut-lieu philosophique, participant souvent aux travaux, restant parfois plusieurs mois sur place. Ce qui est extraordinaire, c'est qu'une discussion avec les gens qui ne sont pas restés ne donne jamais un aspect négatif des choses : il y a bien quelques tensions interpersonnelles, mais tout le monde a eu conscience de trouver là les questions qu'il se pose, d'y voir des amorces de réponse, d'y vivre un moment exceptionnel pour son évolution personnelle, mais bien peu ont franchi le pas d'y rester. Trop dur. Usant. Décourageant. "Viable mais pas enviable" conclut Martin. Progression aisée sur la petite plaine, le chemin se faufile en balcon sous d'énormes rochers, une descente s'amorce dans la hêtraie, pins sylvestres et arrivons dans la plaine du Jabron. Une bergère rentre ses chèvres et nous invite à les carresser, les biquettes en redemandent. Petite montée et passage devant le château ruiné des Graves puis descente sur St Vincent. Nous passons le petit pont sur la rivière en bas du gîte et arrivée au bercail, où le chat " Jean-Claude" nous souhaite la bienvenue. Une bonne douche, repas animé et délicieux et tout le monde au dodo. Dimanche 17/09. Après les adieux à Isabelle et Patrick, nous prenons la route pour Sisteron et découvrir en partie son histoire en cette journée du patrimoine. Première étape la citadelle, qui domine la clue de Sisteron. La ville occupe une position privilégiée, proche du confluent du Buëch et de la Durance, à l’endroit où cette dernière franchit la cluse de la Baume, sur un site facile à fortifier. Le site de Sisteron est un site-pont, le seul où un pont subsista de façon durable sur la Durance, de l'Antiquité au XIXe siècle. Surnommée « la Porte de la Provence », elle confine au Dauphiné. Important lieu de passage entre le bassin méditerranéen et les Alpes, Sisteron a une activité touristique principalement estivale. La présence d'un plan d'eau sur les bords de la Durance renforce son attrait. Nous avons passé plus de 3 heures dans la citadelle, tout vous raconter serait trop long, aussi, si votre envie de voir, découvrir et admirer cette ville, faites-le, pas de déception assurée, tant, l'histoire, l'architecture sont présentes et nécessitent plus d'une journée pour l'apprécier. Nous avons déjeuné au plan d'eau, repris notre visite de la ville et sur le retour, nous avons voulu voir le Château de Sauvan, dont on nous avait parlé dans la cathédrale. Hélàs, l'heure des visites étaient terminées, pas de regrets, car l'entrée était payante. Nous sommes donc tous rentrés chez nous, avec dans les yeux, l'émerveillement de la montagne de Lure, pendant la rando du samedi, la chaleur de notre hôtesse et le final à Sisteron. Merci à vous toutes et tous pour ce moment de convivialité et de partage, votre bonne humeur et à la prochaine fois.

Randonnée : 13 km - 5 h - 500m

Album photos