Résumé de : MURS - Notre Dame du Salut

Une journée bien ventée se prépare aussi les 12 personnes sont-elles bien encapuchonnées pour affronter le mistral. Parking après la sortie du village, car celui qui est vers l'oratoire est en travaux. Suivons le GR de Pays sur la D 102a et au panneau Notre Dame du Salut, petit aller-retour pour voir la chapelle qui est fermée aux abords d'une propriété privée. Un pélerinage à Notre Dame du Salut avec groupes folkloriques, gardians, tambourinaïres a lieu tous les ans, à l’Ascension, une procession se rend du village jusqu’à la chapelle où une messe est dite, à l’issue de laquelle on fait sonner la petite cloche de la chapelle qui répond au nom de Clara Maria Adela. Poursuite sur une petite route qui descend vers la Rourette et en suivant le balisage jaune du PR , à la barrière, prenons la piste de Vaumale qui s'élève doucement pour arriver au Rieu Sec. Passage sur le pont jusqu'au Grand Rieu Sec. Une piste nous conduit jusqu'à la Tourbe, cette large piste d'où l'on aperçoit la Bertrannette sur notre gauche et le hameau de la Tourbe avec de grandes propriétes entourées de vergers et de vignes. Dans le petit bois prenons un petit sentier descend rapidement vers les Gorges de Vaumale. Au panneau de la combe dans le vallon abrité du vent, nous faisons la pause du repas. Encore un festival de desserts, mais malgré le soleil, nous ne nous attardons pas et reprenons le petit sentier qui grimpe bien jusqu'à la Débroussède et arrivons sur la route que l'on suit sur une centaine de mètres, puis un chemin mène sur la D15 que l'on suit jusqu'au hameau des Sautarels. Un chemin bordé d'un mur de pierre sèches aboutit sur la D 15 que l'on prend jusqu'au  passage des Vergiers. Un sentier non balisé mais parallèle à la route conduit à la Croix des Cairades. Maintenant, obligation de suivre la route qui va à Murs. Passage devant le château. Ce château fut construit entre le XIIème et le XVIème siècles. Cependant, dans le courant du XVIIIème siècle, les propriétaires le délaissent, et après la Révolution française, le château est abandonné, laissant toute liberté aux animaux de s’abreuver dans le puits. Au XIXème siècle, Bruno Vayson entreprend la restauration du château. Ses descendants occupent encore le château qui ne se visite pas. Malgré le vent qui nous bouscule, nous faisons le tour de l'enceinte du château, l'église accolée à celui-ci, l’église Saint-Loup de Murs est de la fin du XIIème siècle, de style roman et la maison de Crillon le Brave. Sur le parvis de l'église la photo souvenir et de la place de l'église une vue plongeante sur un chêne séculaire, les toits du village. Descente au lavoir-fontaine et par la rue principale retour aux voitures en passant devant l'oratoire de la Vierge. Ouf ! de cet endroit une superbe vue sur Murs, mais, nous rentrons vite dans les autos, car nous avons eu notre dose de vent pour aujourd'hui. Merci à tous les participants de leur bonne humeur et de leur fidèlité, à la prochaine fois en espérant que le dieu Eole soit parti.

Randonnée : 12 km - 4 h - 380 m

Album photos