Résumé de : CHATEAUNEUF du PAPE Château de l'Hers

Le groupe des 5 personnes au départ de Châteauneuf du Pape ce matin, dans la fraîcheur et un petit vent frais. Entre Avignon et Orange, Châteauneuf-du-Pape s'étale au pied des vestiges de sa forteresse. Dominant la plaine du Comtat et ses 3.000 hectares de vignes, ce village est pratiquement entièrement consacré au célèbre vin "Châteauneuf du Pape" de la non moins célèbre appellation des Côtes du Rhône. La colline calcaire de Châteauneuf-du-Pape a longtemps été exploité pour fournir de la chaux. Cette activité a donné le nom primitif du village : Châteauneuf-Calcernier, ce qualificatif signifiant chaux tamisée. Dominé par le château qui servait de résidence d'été aux papes d'Avignon, ce vignoble s'est rendu célèbre par ses treize cépages. Sur l'aire d'appellation ce sont 320 châteaux et domaines qui exploitent le vignoble. Départ de la marche du parking du Dr Philippe Dufays. La chapelle St Téodoric (Xe et XI e siècles) étant fermée, nous remontons la rue vers le centre ville. Passage vers la porte rouge, puis à travers les ruelles passons devant l'église Notre Dame de l'Assomption (XII e siècle) pour monter vers le château. Le château des Papes édifié par Jean XXII de 1316 à 1333.De larges escaliers en pierres mènent à la forteresse, les papes habitèrent cette demeure jusqu'en 1377, date du retour de la papauté à Rome. Panorama à 360° sur l'esplanade et poursuite à travers les vignes jusqu'à la porte d'entrée qui mène au parking du château. Suivons à gauche la route, puis une piste à gauche nous amène au grand domaine du Château de Mont Redon, mais il est un peu trop tôt pour la dégustation. Une petite route à travers le vignoble et le passage de perdraux qui se faufilent à travers les pieds de vignes. Suivant les cépages et leurs orientations, ils sont plantés soit dans du sable, cailloux où galets pour leur donner cette appellation particulière et renommée. Au bout des vignes, nous quittons la route pour prendre un petit sentier qui descend à travers bois dans le vallon des Masques et débouche vers la propriété de la Célestière. Traverseée du canal de Pierrelatte, arivée à la D 17 que l'on suit sur la droite et la quittons avant la Grange Neuve. Le canal parallèle au Rhône dominé par les ruines du Château de l'Hers et de sa tour qui fait face à la tour de Roquemaure. En longeant le Rhône, nous recherchons un endroit abrité du vent. Au bout d'une propriété, le mur de celle-ci, bien exposé au soleil, nous invite à la pause de midi. Certains sur tapis de feuilles où souche d'arbre, les estomacs se remplissent et dégustent chocolats et gâteaux avant de repartir. Revenons sur nos pas, passons le petit pont aux panneaux indicateurs et suivons le chemin de halage jusqu'à un ancien four à chaux. Contournons celui-ci pour grimper sur un replat, d'où l'on aperçoit derrière nous la tour du château de l'Hers et devant nous le village de Châteauneuf. Poursuite sur le sentier qui domine le fleuve et le canal du bras mort du Rhône et redescente à nouveau vers la piste du Clos Bimard. Arrivée sur la petite route bifurquons à droite pour un petit tour à l'Islon St Luc, puis remontée sur Châteauneuf et le parking. Le vent pas trop violent au cours de cette randonnée tranquille au milieu des vignes a été apprécié par tous.

Randonnée : 14,5 km  5H  200m
 

Album photos