Résumé de : Aurons- Vieux Vernègues

Aurons jeudi 17 avril ou 11 marcheurs se sont retrouvés avec Raymond.Départ de la fontaine, le platane majestueux doté d'un tronc de plus de 2 mètres d'envergure planté en 1820
qui orne la place en face de l'église St Pierre-ès-Liens d'Aurons( XVII ème s.).Montée au belvédère par les ruelles dont les parfums de fleurs de divers jardins embaument,
passage devant les ruines de l'ancien château, construit sur un éperon rocheux et dont on ne voit que les anciennes grottes et arrivée au sommet.
Belvédère de la Vierge à l'enfant et repartons pour arriver jusqu'à la chapelle ruinée de St Jean.Puis direction sur le Grand Puech au dessus de Vernègues.
C'est par un très joli sentier ombragé, indiqué par René(merci à lui) qui nous a fait découvrir une petite arche et montée par un ancien chemin caladé.
Les ruines du Vieux Vernègues témoignent de la violence du tremblement de terre du 11 juin 1909.La reconstruction du village s'est faite 90 mètres plus bas.
Une table d'orientation indiquant tous les vents, édifiée sur une tour, laquelle était un ancien moulin à vent du XVII ème siècle qui produisait des farines d'orge,
de seigle et de blé pour le village tout proche et les fermes avoisinantes.
Un panorama à 360° splendide et cheminement pour trouver le coin de la pause déjeuner. Un vieil amandier de 500 ans, seul rescapé de l'hiver 1956, serait le plus
vieux d'Europe.Au pique-nique, vin rosé, limoncello glacé, gâteaux aux marrons, au chocolat, on ne se refuse rien donc une petite sieste s'impose.
Visites de quelques ruines d'anciennes maisons dévastées par le tremblement de terre et descente sur Vernègues à l'ancienne église St Jacques XIIe siècle.
Nous avons cherché la maison de Martine mais nous ne l'avons pas trouvé !La plaine des Campanes points de vues sur Mallemort,Pont Royal,parcage de moutons et le viaduc de Vernègues,
Ce pont rail de 1210 m de long sur 15 m de large est un ouvrage d'art.Construit en béton précontraint fait partie intégrante de la ligne TGV-Valence-Marseille,
inauguré en 2001.Le tablier repose sur 25 piles dont les plus hautes atteignent 35 m de haut, il est doté d'écrans acoustiques de 2,50 m.La conception de l'ouvrage
a pris en compte son intégration dans un environnement préservé et le classement en zone sismique.Le viaduc fait partie des 7 ouvrages "classées exceptionnels"parmi
les 500 ouvrages du tracé. Descente sur St Symphorien et sa chapelle accolée de 2 constructions habitées ( la gardienne nous ouvrira d'ailleurs celle-ci).
Ce saint était invoqué pour guérir les malades et les infirmes comme en témoigne la collection de béquilles au fond de la chapelle.
Repartons pour passer devant le Pavillon Victoire et son allée superbement taillée et par un chemin bordé de beaux chênes nous arrivons au domaine viticole de Château Bas.
Les restes de l'ancien temple corinthien dédié à Diane date de 30 à 20 ans avant notre ère.Ce temple devait comporter 2 rangées de colonnes,4 en façade et 2 en arrière,
dont celles visibles encore aujourd'hui.
La chapelle St Cézaire serait le reste d'une église carolingienne.Sur les 3 temples antiques et visibles qui subsistent en France, c'est le seul à la campagne
Une petite pause s'impose pour admirer la belle piscine à l'arrière du domaine.Continuation sur les sentiers agrémentés de fleurs multicolores et avant le retour à Aurons
et quelques étirements pour délasser nos membres après ces 18 km, riches d'histoire et de modernité.
Une journée formidable et remerciements à tous.

 

Album photos