Résumé de : MONTAREN

Départ du parking du cimetière, le groupe de 8 personnes (4 femmes, 4 hommes) deux communes voisines "Montaren et St Médiers" ratachées depuis 1815, pour une rando guidée par Raymond en cette belle journée de ce mercredi 17 février. Direction Serviers et Labaume, par un chemin qui monte très légèrement dans la forêt de Montaren sur la colline de la Calcarie. Petit détour au vieux moulin et revenons au cimetière par un chemin très caillouteux. Au loin,on aperçoit Serviers et Labaume, cheminement par les champs de vignes et de cultures. Arrivée à Serviers, le château (reconstruit au XVII ème  siècle) domine le village et passons sur un premier pont, où en dessous des canards se baignent allègrement. Poursuivons jusqu'aux 2 ponts suivants dont l'un a 2 arches( XIVème siècle) et montée à la tour de l'horloge, progression par le sentier en sous-bois qui mène au plateau. De là, un superbe panorama sur le mont Bouquet, les villages environnants d'Aigaliers, Marignac, Labaume, Foussargues et la plaine alentour. En chemin, nous passons devant plusieurs ruines peut-être un ancien hameau ? poursuite jusqu'à la plaine de Juston, passons le pont  de Juston( une vraie décharge dans le lit du ruisseau) plus loin Font Mavre. En chemin, nous voyons plusieurs arbres déracinés dont l'un a été élagué pour permettre le passage. L'heure du repas approche et recherche d' un petit coin dégagé parmi les arbres. Après le pique-nique une erreur de parcours nous fera découvrir 2 capitelles ou bories, retour sur nos pas et prenons le balisage jaune qui va sur le parcours des Conques au Moulin du Devès. Patrice nous fait une démonstration de douche en plein air. Une vue sur le Duché d'Uzès et à cause du chemin boueux, nous contournons dans un champ où il y une jolie borie. Une capitelle avec détecteur électrique, un aquarium ressemblant à une boule de voyante et plein de petits papiers en forme de poissons qui sont dans l'eau; magnifique, Nicole nous donne un aperçu de ses dons de voyance. Sur ce parcours des Conques, d'anciens ouvrages ferroviaires sont encore visibles, sur les berges des Seynes un petit passage du gué, quelques enclos où broutent les chevaux et retour sur Montaren par les ruelles. Une journée presque printanière, les amandiers commencent à fleurir, ça sent bon les beaux jours.
 

 

Album photos