Résumé de : Séjour au 5 Terre du 11 au 17 -05-2015

Premier jour (11/05) Départ de France pour Monéglia en Italie. Après avoir déposer nos valises à l'hôtel "Corallo" visite et prenons nos pass pour le train, valables une semaine. Deuxième jour (12/05)  Départ de Monéglia en train jusqu'à Santa Margherita Ligure. Départ à pied de Santa Margherita à Portofino. Après la traversée de la ville nous arrrivons aux escaliers et la montée commence; Nous entrons dans le Parc de Portofino et suivons un sentier tantôt en balcon, tantôt en sous-bois. Arrivée à Pietre Strette, nous trouvons un point d'eau et une table pour le repas. Suivant le balisage très particulier, la descente s'amorce en lacets jusqu'à la Tour Doria. Cette tour carrée construite par Andréa Doria en 1550, protégeait le village des invasions des pirates turcs. Puis le clocher byzantin de l'abbaye apparaît. Abbaye de "San Fruttuoso de Capodimonte" construite en 711. Remaniée 1933 et sert pour des  concerts de musique classique ou populaire. Passage vers la plage puis derrière l'abbaye pour remonter assez rapidement dans un bois  qui débouche sur un plateau et sur une partie du sentier dallé on redescend sur Portofino. Petit bourg de pêcheurs où il est interdit toute nouvelle construction depuis 50 ans, seules les rénovations sont permises. L'endroit est très mondain, vu les boutiques de luxe que l'on y trouve. Nous n'aurons pas le temps de monter sur le promontoire, nous devons prendre un bus pour Santa Margherita et le train pour Monéglia.  Troisième jour (13/05)  A pied de Manéglia pour Bonassola. Montée  en sous-bois et au croisement de sentiers hélas aucune indication, nous prenons une mauvaise direction et arrivons à nouveau à un croisement où les panneaux indicateurs sont par terre? Quelle est le bon chemin ? Finalement après un grand détour, nous revenons sur nos pas pour l'arrêt repas. Nous descendons par un vieux balisage bleu qui nous amène à Deiva Marina. L'heure a tourné aussi nous préférons prendre le train pour Framura, demain nous irons directement en train à Bonassola. Quatrième jour (14/05)  Départ de Monéglia à Bonassola en train. Visite du village et prenons les escaliers, encore eux! pour Levanto. Le parcours est magnifique, beaucoup de fleurs et plantes bordent le sentier avec des points de vues sur la mer en contre-bas. Arrivée à Levanto par le bord de mer, petit tour en ville et remontée au milieu de maisons avec des jardins très fleuris et parfumés. Puis au sommet, Raymond va au belvédère où une ancienne tour et un vieux sémaphore sont sur le promontoire, prises de vues sur la baie de Monterosso et Vernazza au loin. En descendant nous passons devant l'Ermitage de St Antoine de Mesco et les vestiges de l'église. Toujours en descente on arrive à une tour puis le "Gigante" ancien plongeoir de Monterosso. Beaucoup de monde là aussi entre la plage et les ruelles. Repérage pour la rando du lendemain et nous flânons un bon moment ici avant de reprendre le train. (Cinquième jour 15/05)  Le train nous conduit à Monterosso et nous allons directement au départ de la rando. Ici commence le sentier de l'amour, dénommé ainsi, parce que les couples attachent tout au long du chemin des cadenas, gage de leur scellement amoureux. Nous avons oublié le nôtre, il nous faudra revenir en mettre un ! le ciel s'assombrit de plus en plus et c'est, sous la pluie que nous arrivons à Vernazza. Après la visite, nous décidons de prendre le train pour la Spezia et  d'aller jusqu'à Portovenere. Une belle éclaircie nous accueille à la Spezia et partons vers le port ou le Costa Diadema est à quai. Raymond s'aperçoit qu'il n'a plus son porte-carte contenant toutes les randos du séjour. Demi-tour jusqu'au bar où nous avons pris des chocolats et cappuccino et retrouvons le porte-carte. Ouf! soulagé ! Il est trop tard pour se rendre à Portovenere aussi en rentrant nous faisons une halte à Riomaggiore. Comme le beau temps est revenu, il y a foule dans les rues. Sixième jour (16/05) De Monéglia à Vernazza, déjà visité, nous prenons tout de suite le circuit pour Corniglia. Le sentier est très souvent en balcon et le panorama splendide. Là, encore, beaucoup de monde et tout en visitant nous recherchons un endroit pour manger une pizza. C'est sur une petite placette que notre choix s'arrête. Le ciel se couvre, ah! non, pas de pluie ...Nous repartons pour Manarola et la pluie nous ratrappe. La descente des escaliers pour la prochaine étape se fait lentement, mais sûrement. Nous longeons une ancienne voie ferrée et le sentier s'arrête là, il est fermé pour cause d'éboulement. Trop tard pour remonter et faire le détour, aussi nous reprenons le train pour Manarola, dernier village a visiter des 5 Terre. Une foule dense se presse de partout, ce village avec ses barques dans les rues et vraiment extraordinaire. Le retour en train et c'est déjà la fin du séjour, demain retour vers la France.

Nous avions un hôtel très agréable, autant pour le personnel que pour la cuisine, nous le recommandons.Hôtel CORALLO à Monéglia.

 Nous n'étions que 3 personns un grand merci à Claudie de sa présence et de sa bonne humeur

Nous avons apprécié ce séjour haut en couleurs et ces villages perchés sur des éperons rocheux, certains ne sont pas accessibles en voitures, seuls quelques mini-bus circulent, l'idéal reste le train pour aller et venir à son gré et parcourir dans n'importe quel sens les visites des 5 TERRE.

Album photos