Résumé de : FLASSAN - la fontaine de Canaud

Beaucoup de vent annoncé dans les Bouches du Rhône, mais les 9 personnes ne s'y sont pas trompées, et dans le Vaucluse, juste une petite bise. Départ de Flassan pour une ascencion mesurée sur les contreforts du Ventoux. Petite traversée du village pour apercevoir l'église, le lavoir et la fontaine, puis par un grand chemin direction la Combe de Canaud par le GR 91. Montée progressive par le PR qui mène aux Baysses, puis le Jas de Chavillard, ancienne bergerie dans laquelle sont entassées des feuilles mortes. La montée s'accentue dans un magnifique sous-bois et par endroits, la vue se dégage sur le Ventoux et la plaine de Bédoin. Un petit aiguier sur un replat nous conduit vers de hauts rochers formant comme un portail. On arrive à la Combe de la Font de Canaud qui nous amène  jusqu'à la fontaine. Un tout petit goutte à goutte s'écoule, pas de quoi remplir une gourde. Directon la Chapelle St Jean mais pour y parvenir la montée sera raide; Ouf! enfin le but est atteind mais la place est très prisée car un groupe est déjà installé tout autour de la chapelle et comme d'habitude celle-ci est fermée. LA CHAPELLE ST JEAN DU DESERT :A presque 10 kms du village, dans la montagne et à plus de 1000 m d'altitude.C'est un ancien prieuré du 12ème siècle. Edifiée sur un petit tertre dans une vaste clairière, entourée de pins immenses, la Chapelle apparaît dans un cadre majestueux. Régulièrement entretenue par les villageois, on y fête chaque année la St Jean, le 24 juin. Une table est libre et 6 d'entre nous s'en empare. Bon appétit ! Pas de sieste, beaucoup de monde aujourd'hui, cela ne nous empêche pas d'apprécier les douceurs: gâteaux et chocolats. Sur la grande piste qui descend, la végétation se raréfie; passage aux Bonnins, le Mortier, la Peyrière, traversée de la D 217,pour continuer sur une grande descente pierreuse. Attention aux pierres qui roulent, heureusemnt pas de chutes. Points de vues sur les Dentelles de Montmirail, la Crête de St Amand et dernier coup d'oeil au Géant de Provence. La descente s'adoucit et un champ fleuri de sarriette (Pèbre d'Ail) nous étonne par sa beauté surtout au milieu de tous ces cailloux. Un jardinier ne ferait pas mieux. Puis c'est l'arrivée à la petite route au milieu de maisons neuves, sur le bord de la route des chasseurs indélicats ont laissé leurs traces et ça se dit" écologiste" !! Retour au parking. Quelques étirements pour se décontracter et nous reprenons les voitures. Une belle journée ensoleillée, partagée dans la convivialité et la bonne humeur comme d'habitude. Merci à tous.

 

 

Album photos