Résumé de : LIOUX -la Croix de la Lave

On ne se croirait pas un 11 novembre,  cette journée printanière sera très appréciée par le groupe de 20 personnes, réunit au parking de la Combe à proximité du village de Lioux;  Hannibal (et ses éléphants) passa par Lioux pour gagner la route des Alpes, contraint de contourner Marseille. C'est pourquoi l'éléphant est présent sur les armoiries de la ville. Nous voilà partis par la petite route qui monte au moulin (privé) et prenons le petit sentier qui s'élève sur la crête de la falaise de la Madeleine ( la falaise de Lioux s'est formée à partir d' une poussée qui date d'environ 30 millions d'année). Panorama sur le hameau de la Combe avec le château de Parrotier en contre-bas, le village de Gordes et le Luberon ainsi que le village de Lioux encore dans l'ombre de la falaise. Nous allons longer la bordure de cette falaise longue de 7 km, au milieu de thym, genévrier de Phénicie, garrigue et des pierres formant un plateau, il ne faut ne pas craindre le vertige nous sommes à 100 m de hauteur par rapport au village. Nos pas nous mènent vers une plate forme ou quelques dalles forment des ressauts propices pour la pause déjeuner. Il n'est pas encore midi, mais l'endroit est trop beau et nous, nous y arrêtons finalement pour le repas. Après le repas deux gentilles serveuses vont faire passer les friandises apportées par certain(e)s, meringuettes, plusieurs tablettes de chocolat noir ou au lait, gâteau aux pommes et amandes, il y en a  pour tous les goûts. Le soleil brille mais le circuit n'est pas encore fini, aussi nous repartons, toujours sur le sommet de la Madeleine jusqu'au cairn pour tourner à droite et continuer sur l'Ubac de Font Jouvale dans un  sous-bois d'où nous apercevons les 2 ponts de Font Jouvale. Un peu plus loin une vue plongeante sur le hameau de Font Jouvale et les rochers qui nous entourent et c'est la descente jusqu'à la route D115. Traversée de celle-ci pour prendre à gauche un petit sentier bien caillouteux qui descend assez rapidement dans la Combe de Font Jouvale. Poursuite par le sentier qui sinue tantôt dans le lit d'un ruisseau, tantôt sur ses berges. Nous passons sous le rocher de Roc Salière et poursuivons jusqu'à une  baume. Nous verrons deux autres baumes et c'est l'arrivée dans la plaine de Grabelet au mileu des vignes, des cerisiers et des oliviers. Continuons jusqu'à la Croix de la Lave, puis à la chapelle Ste Madeleine. "Une croyance locale rapporte que cette falaise servit de refuge à Marie-Madeleine avant de rejoindre la Ste Beaume. Au XVII e siècle une chapelle fut élevée pour commémorer son passage". Continuons pour arriver au Plan des Yves, nous voici de nouveau au pied de la falaise, le petit village de Lioux est illuminé par le soleil couchant et c'est déjà la fin de la rando. Merci à toutes les personnes présentes en espérant encore de belles journées comme celle-ci.

Randonnée de 15. 200 km- 5 H 30 - 520 m

Album photos