Résumé de : ISTRES entre ville et nature

Quel brouillard ce matin, mais 15 personnes sont quand même présentes à Istres. Départ du parking de la mairie et passage dans le parc "art zoo" aménagé de différents animaux colorés. Un monde extraordinaire où l’art vous fait vivre une aventure insolite. Empruntez les chemins du Parc de l'Olivier et faîtes connaissance avec ces douze animaux hors du commun : Safa la Girafe, Ibérico le Taureau ou bien encore Michka l'Ours !etc,etc.pour rejoindre la chapelle St Sulpice. Une exposition a lieu mais il est trop tôt pour la voir, nous informe la personne présente, donc, nos reviendrons en fin de rando, promis. Nous terminons la fin du "art zoo" et longeons le tour de l'étang de l'Olivier sous l'oppidum du Castellan. Sur la berge des cygnes noirs, des mouettes crient en volant, des pigeons enfin toute une colonie d'oiseaux se disputent le pain lancé par des personnes de la berge. Poursuivons au milieu de petites résidences et arrivons vers la plage de la Romaniquette sur l'étang de Berre. La brume est dense, impossible de voir l'autre versant de l'étang. C'est dans une pinède que l'on chemine jusqu'au port des Heures Claires. D'anciens cabanons transformés en résidence s'étagent sur la colline.  Le sentier avec quelques passages glissants, demande un peu d'attention cela nous fera manquer la petite descente à la source St Martin. Une photo est mise ( elle a été prise lors de la reconnaissance). Un soleil timide essaie de triompher de la brume ambiante, dur, dur..Toujours en bordure d'étang, nous atteignons la plage de Ranquet où sont installés des bancs facent à l'eau. Bientôt l'heure du repas, allez, chacun(e) sa place. Un peu de soleil se montre mais un vilain nuage va le masquer pendant l'heure du pique-nique et nous refroidir. Cela n'empèche pas les douceurs de circuler, chocolats, gaufrettes, gâteau, ah! que c'est bon. Maintenant que le soleil est de retour, nous repartons par la pinède sur un sentier qui monte et domine l'étang de Berre. Sur le plateau nous croisons le parcours sportif , puis apercevons les premières maisons et arrivons vers le conservatoire de musique Michel Petrucciani (né le 28 décembre 1962 à Orange (Vaucluse) et mort le 6 janvier 1999 à New York, pianiste et compositeur de jazz français,ce pianiste de 99 centimètres de haut, atteint de la maladie des os de verre, condamné à une vie brève). Passage devant la maison intercommunale de la danse, la maison de l'enfant juste une photo car les murs sont taggés, puis nous retrouvons une petite pinéde qui aboutit au Centre Educatif Culturel et la sous-préfecture. Un belvédère nous offre encore une vue sur le port des Heures Claires, St Chamas, Cornllon-Confoux et nous revoici en villle. Nous apercevons la coupole de l'église de la Ste Famille édifée en 2004; elle est ouverte, visite de l'intérieur et de la crèche, puis, par les ruelles nous montons au belvédère situé à côté de l'église de Beauvoir mais elle est fermée, de là, nous contemplons Istres, l'étang de l'Olivier et même l'ancien immeuble où résidait Patrice. Passons devant le théâtre de l'Olivier, le portail d'Arles et un retour à la chapelle St Sulpice du matin avec les commentaires sur cette chapelle.( Fondée avant le IX ème siècle, elle servait uniquement à l'office religieux précédant l'inhumation des morts dans le cimetière voisin). Aujourd'hui elle sert aux expositions d'art. Il fait beau, il fait chaud et c'est déjà la fin de la rando. Une journée très  agréable, la découverte d'une ville mise en valeur où les constructions s'intègrent parfaitement au milieu d'îlots de verdure, un vrai bonheur. Merci au groupe plein d'humour et de sympatie et à bientôt.

Randonnée  de 12,5 km - 4 h sans les visites- 245m
 

Album photos