Résumé de : Les Baux de Provence-Sarragan-Baumanières-Au coeur du Val d'Enfer

Parcours : Pour tous en boucle de 7.6 km. Pas de difficultés majeures
Dénivelé : 155 m – Dénivelé cumulé 460 m Durée 2h30 + 3/4h visite + 3/4h déj.


Nos amis Stéphanois arrivés au Gite de Maubec vers 11h00, nous gagnons ensemble les Baux de Provence, où en cette journée ensoleillée de Pâques, il y a foule, et c’est peu dire, nous nous garons sur le parking des anciennes Caves de Sarragan, de l’autre côté des Baux en venat de St Rémy. Il est midi passé. Départ du parking de la cave de Sarragan, belle vue sur le village médiéval des Baux de Provence, son château, ancienne forteresse médiévale, sa Tour Sarrasine à la pointe sud, campés sur un éperon rocheux. Remonter la route D27 sur 300m environ et prendre à gauche une sente près d’une ancienne carrière, qui permet de couper l’épingle. Vous avez à votre droite le gros rocher de Sarragan percé d’une multitude de trous. C’est le royaume des roches sculptées par la nature, les
« tafonis », ainsi nommées, nées des forces du vent et de la pluie. Au sommet prendre à gauche, juste avant les ruines d’une ancienne bâtisse située à l’entrée du sentier des carriers. Passez la chaîne, et poursuivez tout droit, vous allez découvrir les traces laissées par les fers des charrettes des carriers dans la roche, puis les carrières de Sarragan vue de dessus, prendre les sentiers de gauche, au printemps la flore est exceptionnelle, globulaires, romarin, thym, argelas… ; Vous allez arriver devant l’Oppidum de Sarragan, juste à votre gauche le belvédère des Baux, il n’y a pas meilleur endroit pour pique-niquer, juste au-dessus du Vallon de la Font, et un panorama unique sur les Baux de Provence. C’est là que nous ferons la pause déjeuner, avant de reprendre notre balade. Un petit arrêt à l’Oppidum, où vous pourrez y voir un ancien silo à grains circulaire comme un puits creusé dans le rocher. Poursuite par le sentier, à droite de l’oppidum jusqu’à la grande marche taillée dans le rocher (marche de géant) et qui permet de descendre du plateau de Sarragan (Une échelle y a été installée et permet de descendre facilement le décroché). Beau point de vue sur le Val de Mes de Maï, puis descente sur de grandes dalles de pierre, prendre à droite, pour rejoindre le sentier qui descend jusqu’au nouveau village des Baux dans le vallon de la Font. Arrivée près du lavoir et de la fontaine et le Parc avec le pavillon de la Reine Jeanne, à côté d’un ancien moulin, le Mas du Lion, l’école, la gendarmerie, le Mas des Fées. Vous découvrirez en observant bien la falaise de Sarragan, en remontant de la rue principale en direction du célèbre Restaurant étoilé de Baumanières, le Rocher du Lion qui rugit, le gros Toutou, le a tête de Singe,…avant d’arriver au passage au Val d’Enfer des Portalets, site unique en Europe. Bien caché, Il est constitué de nombreux rochers ruiniformes façonnés par l'érosion. Un monde minéral déchiqueté et hanté par de vieilles légendes où se mêlent fées et démons de l'enfer. Retour à l’entrée sur la route et remontée le long des œuvres exposées de l’atelier de sculpture du Portalets. Sous les carrières de Lumières, cherchez notre sorcière bien aimée. Passage devant la Cathédrale d’images, où sont projetées sur les parois des carrières, des œuvres de peintres, tels Monet, Chagal … Prendre le sentier qui grimpe à gauche, après l’entrée des visites qui a été déplacée, il permet de rejoindre le massif de Baumanières, au-dessus de la Cathédrale d’images, cette gigantesque carrière, d’où nous pourrons découvrir le village des Baux, sur le côté, au-dessus du Col de la Vayède de façon inhabituelle. Passage à l’oppidum et au belvédère avec un point de vue panoramique sur les Alpilles. Nous poursuivrons sur la piste du relais de télécommunication, en bordure des falaises, jusqu’à la table d’orientation. Malheureusement celle-ci a été détruite par un « voyou ». Puis descente, par la route en passant devant le rocher à la tête de cheval, en bordure de route, et au col, nous regagnons le chemin et raccourci pris au départ. Nous rejoindrons la Cave de Sarragan, malheureusement, elle est semble-t-il définitivement fermée, dommage, car c’était un lieu unique et majestueux, nous pousserons jusqu’à la Carrière de Sarragan juste à côté, toujours exploitée.
Une très belle journée pour commencer le séjour de mes amis Stéphanois.