Résumé de : Cassis-La Gardiole-Crête de l'Estret-Cap Gros-Devenson-Belv.d'En Vau-Mais.Forest.

Parcours: 13.5 km - Durée 5h15 + 3/4 déj .- Dénivelé 465 m - Dénivelé cumulé environ 920 m.
Parcours facile sur la crête puis quelques passages difficiles avec franchissements (mains).
Bons marcheurs. Bâtons conseillés. Emporter 1,5 à 2 litres d’eau.
Rando à ne pas faire par Mistral et en été (feux de forêts, zone réglementée).


Entre Marseille et Cassis, sur la route de La Gineste, à Carpiane, face au camp militaire, prendre la petite route à gauche après le terre-plein, qui descend dans le vallon et remonte en face au Col de Ia Gardiole. Les falaises abruptes du Devenson surplombent la mer entre la calanque de L’Œil de Verre et la Calanque de l'Oule, avant En Vau. Parcourir cette arête entre ciel et mer reste un des plus beaux itinéraires des Calanques.
Départ du parking de la Gardiole au-dessus de la Maison Forestière, c’est vers l’Ouest, par la Crête de l’Estret en direction du Cap Gros, qu’on démarre la randonnée en montant par un large chemin, balisé, et bordé de cairns, avec des points de vue superbes, sur Marseille, le massif de Marseilleveyre, les Iles du Frioul, l’Ile de Riou,la Grande Candelle, la baie de Cassis, les falaises Soubeyranes, … en dominant au fur et à mesure la partie "Cassidaine" du massif des calanques. Une petite halte au grand cairn puis nous reprenons avec à droite monte le sentier du Vallon de l'Herbe, puis on s'oriente plein Sud en laissant à l'Ouest la crête qui monte au Mont Puget. On arrive devant le très beau point de vue du Cap Gros, indescriptible ... Au-dessous, ce n’est que la Grande Bleue. Nous faisons une petite halte au soleil, aux Ruines de la cabane et Puits de Cap Gros, pour admirer la baie de Cassis, les falaises Soubeyranes et le Cap Canaille. En contrebas le cirque du Val Vierge, dominé par la Grande Candelle, le Pas de l’Œil de Verre et celui des Charbonniers avec en enfilade les falaises du Devenson. Passage par la brèche de Cap Gros et nous poursuivons la progression sur le flanc Sud de la croupe du Cap Gros au pied de la superbe arête de lames dentelées. C’est la descente rapide vers le Col des Charbonniers, d’où l’on accède à cet espace sans limite, au pied de la Grande Candelle avec en face la pointe de la botte italienne du Cap Morgiou. Puis c’est l’arrivée au bord du cirque des falaises impressionnantes du Val Vierge, à son belvédère : « au Pas de l’Œil de Verre », au pied de la Grande Candelle. Nous poursuivons encore un peu plus bas, jusqu’au Pas des Charbonniers, juste au bord Est des falaises du Val Vierge, sous la Grande Candelle, avec r la mer dans la calanque de St Jean de Dieu ou de l’Œil de Verre, l’endroit idéal pour la pause déjeuner. Nous serons aux 1ères loge pour voir les grimpeurs s’en donner à cœur joie sur les falaises mythiques du Val Vierge, avec les cheminées du CAF et du Diable, 2 saignées d’escalades impressionnantes dans le Cirque du Val Vierge, la Grande Candelle juste en face de nous. Après cette pause, nous poursuivons, (attention ne pas prendre le sentier Henri dans le vallon des Charbonniers pas de vue), prendre à droite, le sentier des falaises qui offre des vues inoubliables. Par l'escalade facile de quelques ressauts, on arrive sur la crête des falaises du Devenson à 320m au-dessus de la mer, de là nous allons découvrir la grande et célèbre paroi rocheuse verticale de 300m...sur plus d’1.5 km avec ses grimpeurs célèbres (Raymond Rebuffat…) et ceux moins célèbres qui la gravissent aujourd’hui.
Nous pourrons profiter, de ces grands espaces, qui nous sont offerts. Le sentier de crête suit le bord de la falaise et offre des vues extraordinaires. N’hésitez pas d'aller sur les promontoires du Cap Devenson et de la Pointe de I ‘Ilot. Vous serez émerveillés par l'Anse des Enfers, l'Anse de la Baume, la Calanque du Devenson, les Îlots du Dromadaire, l’Aiguille de l'Eissadon et sa Calanque, la Calanque de l'Oule... Au pied des falaises, vous verrez la magie des bleus et les variations de couleurs des falaises calcaires, l'air chaud remonter les parois et suspendre le vol des goélands, des mouettes et des corbeaux. Il faudra descendre un escarpement jusqu'au Col du Devenson à 245m. Au-dessus du cirque de la calanque, qui est protégée à I‘Ouest par le pilier de la grande arête du Devenson, et à l'Est par la Tour Save, une aiguille massive qui baigne dans la mer, pour finir en contrebas du sommet de la falaise. En traversant le Col de l'Eissadon vous pourrez admirer l'Eperon de l'Eissadon avec sa célèbre fenêtre. Sans s'écarter du fil de la crête, (balisage vert), on suit la trace qui descend vers le bas du Vallon des Chaudronniers pour atteindre la partie inférieure accessible aux randonneurs, du Vallon de l'Oule, 65m au-dessus du niveau de la mer. Puis c’est la remontée, d'abord par un raidillon jusqu’à la Grotte de l’Oule, puis par un petit sentier qui s'élève doucement et régulièrement jusqu'à la plateforme du Puits de l'OuIe asséché, où nous ferons une petite pause. Retour au carrefour, du sentier des Chaudronniers au Cap Gros, à 100m de là, prendre à droite, et remonter jusqu’au Col de l’Oule, le grand carrefour du Col de l'Oule (citerne 253). Un détour inoubliable et un incontournable, qu’il ne faut pas manquer, c’est d'aller jusqu'aux belvédères de l'Oule et d’En vau, 2 des plus beaux rapprochés des Calanques, au sommet d'un escarpement à moins de 800m; Un endroit incontournable, le refuge Azéma, qui surplombe les falaises de la calanque de l'Oule, et qui ressemble à un chaudron. L’eau y bout les jours de tempêtes et ses parois verticales et circulaires ceintes de colonnes, font penser aux tuyères d'un grand orgue, d'ou ses surnoms de : la cathédrale de L'Oule, ou du chaudron, ce qui en interdit l’accès aux randonneurs (seul accès avec des cordes pour les alpinistes ou par bateau). Sur ce plateau le panorama offert est magique sur le plateau de Castel- Vieil, la Pointe de l’Ilot et les calanques du Devenson, de l’Oule et de l’Eissadon. Ce détour vous mettra, la tête pleine de rêves d'escalades et de parcours improbables à travers ces paysages à la fois surprenants, sauvages et magnifiques. Retour au Col de l’Oule, citerne 253, puis prendre la piste à 50m NNO, à droite qui vous ramène en bas du Vallon des Rampes (prendre le petit raccourci sur le plateau, après 750m sur la droite). Une petite descente par un sentier vous conduit à la croisée des chemins : « Vallon des Rampes-En Vau-Puits de l’Oule ». De là, il nous suffira de remonter la piste du Vallon de la Gardiole, jusqu’à la maison Forestière. De la piste, une vue exceptionnelle sur Cassis, sa baie et les Falaises Soubeyranes avec ses belles couleurs brunes du soir. Au-dessus de la maison forestière, nous remontrons sur le plateau de la Gardiole, pour revenir par une petite route jusqu’au parking. Nous nous souviendrons longtemps de cette balade tellement irréelle, vertigineuse et belle. Une véritable ode à la beauté de la nature et une invitation à refaire cette randonnée.