Résumé de : Refuge de Glère-Hourquette d'Aubert-Lac d Aubert-Lac d'Aumar-Refuge d'Orédon

Résumé Refuge de Glère-Col des Hourquettes de Mourèle & Col d’Aubert-Lacs d’Aubert & d’Aumar-Col d’Estadou-Refuge d Orédon le 27.07.2013

Parcours 12,4 km – Durée 6h25 + ¾ h déj.
Dénivelé+ 882 m – Dénivelé -1137 m – Alt. Maxi 2547 m – Alt. Mini 1877 m.


Après une bonne nuit passée au Refuge de Glère, et renseignement pris auprès du gardien du refuge, nous partons de bonne heure sur la crête du sentier de la veille, sur 250m environ, puis prenons sur la gauche entre le Lacs de Glère et le Lac Supérieur de Glère, jusqu’au Lac de Mounicot. Nous apercevrons l’ancien bâtiment du Funiculaire d’Ayré qui montait à 2002 m de Barèges, et le Refuge en plein soleil. Le parcours n’est pas balisé, seuls quelques cairns indiquent les passages privilégiés. L’ascension se fait sur le versant Ouest de la Crête de la Mourèle, entre le Pic de Mourèle (2679 m) et le Pic d’Astazou (2622 m), au milieu de passages rocheux, jusqu’au Col de la Hourquette de Mounicot . A la bascule, l’autre versant le plateau d’Aubert à 2300 m et ses lacs s’ouvrent à nous. Un petit arrêt pour admirer le paysage, une rencontre avec 2 alpinistes en route pour la Crête d’Espade et le Pic de Néouvielle (3091 m). En nous déplaçant de 50 m vers le Sud, on peut apercevoir le Pic du Midi de Bigorre (2872 m). Puis, c’est la descente brutale sur 100m, vers le plateau, puis à travers des éboulis, et en serpentant entre des blocs de rochers et névés vers le Lac Estagnol, pour rejoindre le sentier balisé vers la Hourquette d’Aubert que l’on aperçoit de loin. La montée est un peu raide mais au sommet c’est la récompense, d’un côté les Lacs d’Estagnol (2235 m) et Nére (2224 m) au milieu d’un Cirque de sommets à plus de 2500m. De l’autre, les Lacs d’Aubert (2148 m) et d’Aumar (2185 m). C’est par un sentier bien balisé-GR10 qui passe entre les 2 lacs, que nous nous dirigeons dans un paysage superbe, sous le Pic de Néouvielle (3021 m) enneigé. A 2300 m, passage dans un éboulis rocheux avant d’arriver dans une forêt éclaircie de pins à crochets. Nous allons longer la rive droite du Lac d’Aumar, passer devant l’ancien refuge au bord du lac, traverser le pont digue qui retient une partie des eaux du lac et près de la D177, mais au bord du Lac d’Aumar, nous pique-niquerons dans ce cadre champêtre. Au bout du Lac d’Aumar, nous prenons tout droit dans les alpages d’abord, puis dans une forêt de pins à crochets, par le GR10 vers le Col d’Estadou. Après 1,5 km nous atteignons la source d’Estadou (2225m), encore 250m pour atteindre le Col d’Estadou (2260 m), avec une vue magnifique sur le Lac de l’Oule, sous le Soum de Monpelat (2474 m). Retour à la source, puis l’on prend le sentier qui descend vers le Lac d’Orégon, le sentier sinueux et pentu descend dans la forêt du Prade de Camou, et débouche entre le parking du lac et l’Hôtel-Refuge du Lac d’Orédon, notre hébergement pour la nuit. Un refuge 3***, chambres et sanitaires nickel, services et personnel, pareils, de quoi récupérer de notre journée, et comme d’habitude, la pluie tombera en fin de journée.
« Construit vers la fin des années 1800, la bâtisse en pierre de taille surplombe le lac d'Orédon.
Le refuge vous propose :- 80 couchages, Sanitaires (wc, douches chaudes) à chaque étage, 2 salles de restaurant, 1 bar, terrasse panoramique. Aux portes de la réserve naturelle du Néouvielle et du Parc National des Pyrénées, il se niche au milieu des pins à crochets et vous permet de découvrir un "havre" de paix à près de 2000 mètres d'altitude, lieu unique dans les Pyrénées ».