Résumé de : SAIGNON La Rocsalière

Le vent soufle fort sur la vallée du Rhône, mais pas à Saignon pour le groupe des dix marcheurs sous ce beau soleil. Le village est perché en bordure du plateau des Claparèdes. La commune produit aussi du lavandin, ainsi que des truffes.Visite du village en pleine rénovation des ruelles, la fontaine, le lavoir, la tour de l'horloge, l'église Notre Dame de Pitié XIIe siècle avec sa porte en chêne, mais surtout la montée au belvédère sur le rocher vaut le détour. Panorama sur le Luberon, Mont Ventoux, Apt et la plaine du Calavon. Le rocher de Saignon, s’il ne garde traces de ses trois châteaux, a conservé des salles rupestres, dont l'une a abrité un moulin à huile, des caves, des citernes, des aiguiers et des escaliers creusés dans le roc. Une légende situe ici la « Prison de la Reine Jeanne », cavité toujours visible sur les flancs du rocher. La Chapelle St Michel est une fantastique location à la fois respectueuse de son environnement et de sa tradition. Les Anglo-saxons en raffolent, normal vu les propriétaires.  Le succès est là avec un planning  de réservation complet jusqu'à fin octobre. Compter 2000 euros la semaine. Descente de notre perchoir et suivons la route jusqu'au panneau St Michel puis le chemin qui mène vers le  ruisseau de Rimayon pour rejoindre la route à Rocsalière et son hameau troglodyte. Descendons vers le ruisseau de Rocsalière que l'on traverse grâce à une passerelle métallique et en longeant le ruisseau nous arrivons au rocher des druides. Une ruine d'habitat troglodyte avec un escalier creusé dans la roche et une salle que l'on traverse pour ressortir par un autre escalier. Les druides ne sont pas là, aussi pas de potion magique ! La montée dans le bois nous amène sur la plateau des Claparèdes. C'est un parking et une aire de pique-nique, qui nous conviennent parfaitement pour la pause déjeuner. Bien installés à table ou à l'ombre, nous nous régalons de tous les desserts apportés, puis la photo souvenir et en route pour le retour. En suivant le balisage du GRP en jaune et rouge, profitons de la vue sur les champs de lavande, le Mourre Nègre, passages à côté de plusieurs  bories,  la Bastide Neuve, l'ancienne auberge de jeunesse de Regain, les Fondons, Cadarache, le chemin  serpente dans les bois ou de nombreux sumacs attirent le regard par leurs belles couleurs. Le retour sur Saignon se termine et le groupe admire encore une fois le rocher sous le soleil avant de repartir. Journée très agréable, ensoleillée et surtout sans le mistral de chez nous.

Randonnée :13 km - 4 h 30 - 320m

Album photos