Résumé de : St Hilaire d'Ozilhan - Le Clas et la Garrigue

Un petit 6 °C, n'arrête pas les 9 marcheurs du jour au départ de St Hilaire d'Ozilhan. Ce petit village gardois mérite un détour dans ses rues et ruelles. Nous garons les voitures vers l'ancienne chapelle paroissiale, utilisée comme salle polyvalente et commençons le circuit. Par la rue principale, passage devant l'église St Hilaire (XIX e siècle) pour atteindre le lavoir à deux bassins cylindriques et le bâtiment de la source qui l'alimente, nous fait penser à un petit mausolée. Nous continuons sur le chemin de la Draille bordé de vignes et arrivons sur la petite route que nous suivons jusqu'à l'oratoire de la Vierge. Prenons à gauche la piste puis un sentier à travers bois passant au Domaine viticole David qui nous amène vers la piste de la chapelle St Etienne de la Clastre (Xe siècle) rénovée faisant face au Pont du Gard. Elle faisait partie d'un monastère. Au XII e siècle, la chapelle fut profondément remaniée avec des matériaux de construction provenant de l'aqueduc du Pont du Gard. Après un séisme au XVI e siècle et son abandon, la Chapelle de la Clastre est aujourd'hui utilisée pour des manifestations culturelles (expositions de peinture, photos, concerts etc...) Reprise du chemin qui monte à travers les vignes et la garrigue, puis les bois de chênes vert. En chemin un enclos avec poules et chèvres et nous aurons la surprise de trouver des iris en fleurs ! Ce n'est pourtant pas la saison ! Une petite erreur d'aiguillage pour revenir sur nos pas et pour monter vers le Clas. Quelles gouttes d'eau, mais sans importance. A 11 h 45, sur notre gauche un petit coin de verdure et quelques pierres sèches, parfait pour la pause. Quelques douceurs pour finir et le ciel se couvrant davantage, nous repartons. De chaque côté de la piste nous découvrons des fleurs multicolores semées certainement au printemps et qui fleurissent encore. Un enchantement pour les yeux dont quelques personnes feront un joli petit bouquet. Parvenu au niveau du GR 62 que l'on va suivre jusqu'à St Hilaire, la descente commence et sur les replats de grossses flaques boueuses nous ferons faire quelques petits détours. Au panneau l'Amas du Gal, la piste s'incline sérieusement, la vue s'étend sur Remoulins, un peu plus loin, les toits du village apparaissent et c'est l'arrivée sur la route. Comité d'accueil par des chèvres du Rove et des chevaux, ensuite retour au village, photo souvenir vers la tour de l'horloge et son campanile puis c'est l'arrivée au parking avec le soleil. Journée soit disant hivernale mais agréable et très colorée.

Randonnée : 15 km - 5 h - 230 m

 

Album photos