Résumé de : BONNIEUX -Le village Gaulois

Du vent, encore et toujours du vent, mais le groupe de  9 personnes s'accroche et marchera malgré tout. Au parking des Croix à Bonnieux, bien chaussés, bien encapuchonnés et c'est parti. Remontée sur la D3 jusqu'à l' hôtel restaurant de Capelongue avec ses décorations extérieures, dont certaines boules sont parties dans le caniveau, mais pas perdues pour tout le monde. Laissons la petite route et nous suivons le balisage jaune en direction des Cabanes, puis de la Garenne et des Urbans. Le sentier qui descend, traverse un bois de chênes verts, des buis et certains arbres sont recouverts de lichen, ce qui veut dire, que l'air n'est pas pollué. Sur un replat, on aperçoit au lointain les sommets enneigés du Dévoluy. Petite montée jusqu'aux Crests, sur notre gauche la falaise au dessus du Val du Loup et sa maison troglodyte. En continuant, la tour Philippe pointe au-dessus de la végétation. Passage près de la grande propriété de la Chambarelle, magnifique demeure, restaurée et aménagée d'une grande piscine couverte en cette saison. Le sentier montant est bordé de genêts noués, quel en est la signification ?? Nous arrivons à l' ancien hameau de Pantayon. Toute une série de constructions en pierre sèche, quelques-unes consolidées mais toutes désertées. La recherche d'un coin à l'abri du vent est difficile à trouver et ce sera entre murets et pas de portes que nous allons faire la pause de midi. L'affluence de dessert et la mirabelle nous réchaufferont bien un moment, mais le vent nous fera partir malgré tout. Poursuivons jusqu'à la Tour Philippe (propriété privée maintenant). Le rêve d'un artiste original. Si l’on remonte au XIXe siècle en 1885, Philippe Audibert, un génie artistique bonnieulais, eu l’envie de construire une tour dans le but de réaliser un rêve enfoui : avoir un panorama magnifique avec une vue imprenable sur la mer. Bien qu’il soit impossible de pénétrer dans la tour à cinq étages et haute d'une trentaine de mètres, l’on apprécie le talent de génie d’Audibert et l’histoire de la Tour. Un rêve inachevé. L’argent et le temps manquent. Son ouvrage ne sera malheureusement jamais achevé puisque Philippe Audibert est happé par la mort. Son héritier ne terminera pas cette merveille de Bonnieux. Le sentier descend bien au milieu des cailloux et nous arrivons sur une petite route que nous suivons jusqu'au panneau Lunel. Un sentier bien pentu descend au village gaulois. L'enclos sur notre gauche est fermé, ouverture seulement l'été, mais à droite derrière un muret on aperçoit des bories et c'est là que nous verrons une partie du "village Gaulois" au milieu de la végétation. Après la visite, poursuivons la descente pour aboutir en bas du village de Bonnieux. Prenons la D 3 montant au village et c'est par des escaliers assez raides que nous rejoignons le haut du village. Au passage, quelques indications sur Bonnieux, puis du belvédère, montons les dernières marches jusqu'à l'église où se trouve une magnifique crèche. La réalisation est vraiment une merveille. Chaque année depuis l'âge de 17 ans, Vincent Gils, antiquaire et bonnieulais depuis toujours crée et installe la crèche de Bonnieux dans l'Eglise Haute du village, la vénérable église romane qui se trouve au sommet du village. Avec pour commencer quelques santons d'église en mauvais état, Vincent a au fil du temps ajouté des santons, il a créé des éléments décors pour cette crèche provençale que viennent aujourd'hui admirer de nombreux visiteurs pour leur plus grand bonheur. Les éléments de décor en pierre sèche – voûtes, bories et restanques, composent un admirable paysage rappelant les environs de Bonnieux, typique du Luberon et de cette partie de la Provence. Les personnes du groupe qui ne la connaissaient pas, ont pu l'admirer à loisir et profiter des explications de l'auteur de cette réalisation. Ensuite un petit tour sur l'esplanade aux cèdres centenaires et descendons rejoindre les véhicules au parking en contre-bas. La chaleur était dans les coeurs et le vent n' a pas entamé la bonne humeur de chacun(e). Merci de votre venue.

Randonnée :12 km - 4 h - 360 m

Album photos