Résumé de : CADENET -Les Châteaux

Une belle journée d'hiver pour les 9 personnes présentes ce matin à Cadenet. Départ du parking vers le cimetière pour le centre ville. Passage à l'église Saint Etienne édifiée à partir du XIIème siècle jusqu'au XVIème siècle et comme elle est ouverte, nous en profitons pour la visiter et voir la crèche avec ses magnifiques santons. Descente jusqu'à la place du Tambour d'Arcole en travaux de rénovation. Le monument au Tambour d'Arcole est un monument commémoratif  érigé à la mémoire d'André Estienne, tambour des armées napoléonniennes durant la bataille du pont d'Arcole. André Estienne né à Cadenet en 1777. En 1796, à Arcole, les troupes napoléoniennes se trouvent bloquées devant la rivière l'Alpone. Notre héros la traverse à la nage accompagné de quelques soldats, son tambour sur la tête. Arrivé de l'autre coté, avec un culot extraordinaire, il se mit à battre la charge. Les ennemis se croyant encerclés, battirent en retraite laissant ainsi la victoire aux armées Napoléoniennes. Ce courage vaudra à André Estienne, les félicitations de Napoléon qui le décorera de baguettes d'honneur à manches et pointes d'argent. Déambulation dans les ruelles qui montent et descendent, puis aux derniers escaliers, arrivée sous la colline des Gardis sur laquelle s'élevait autrefois le château de Cadenet. Notre cheminement au milieu des ruines est assez impressionant, d'un belvédère le panorama s'étend sur les toits du village, le Mourre Nègre du Grand Luberon, la plaine de la Durance jusqu'au Alpilles. Nous redescendons et suivons le balisage jaune en direction de Lourmarin. A travers la végétation, nous apercevons le haut du Château de Lourmarin. Une petite descente en sous-bois arrive au village. Passage dans celui-ci en direction du château. Ce château  Renaissance domine le village. Restauré entre 1921 et 1923 par Robert Laurent Vibert, il abrite actuellement une Fondation culturelle. De nombreuses manifestations ont lieu toute l'année. Le château, est entièrement meublé. Le château comporte deux parties, distinctes en périodes, mais contiguës l'une de l'autre. Le château vieux, partie de type forteresse médiévale, datant du XIIème siècle et le château neuf, de type renaissance. Nous contournons l'édifice et c'est au milieu des oliviers que nous posons nos sacs pour le pique-nique, il est quand même 13 heures et la faim gronde dans les estomacs. Diverses douceurs très appréciées avant de repartir. Un petit arrêt pour la photo souvenir et nous quittons Lourmarin. Une petite route au départ cédant la place à une piste aboutissant sur la D 943 que l'on suit et que l'on traverse pour suivre le chemin des Balerys. Ensuite un petit sentier en balcon au-dessus du Val de Durance, dans la descente des petites grottes creusées dans le tuf et plus loin arrivons sous le site du château de Cadenet. Repassage devant le beffroi et pour le plaisir retrouvons la place du Tambour d'Arcole dont les travaux sont presque terminés. Petite remontée vers le parking, mais avant de nous quitter, une pause pour le verre de l'amitié et les remerciements de chacun(e) pour cette belle et conviviale journée. Merci à vous tous.

Randonnée : 12 km - 4 h -260 m

Album photos