Résumé de : AUREILLE Le canal de la Vallée des Baux

Un temps gris pour Aureille ce matin, mais pas pour le groupe de 11 personnes, toujours de bonne humeur. L' étymologie du nom Aureille, pour les uns, laisse à penser qu’il y a un lien avec la voie aurélienne toute proche. Pour d’autres, il s’agit d’y voir l’évolution phonique du nom du propriétaire romain du terroir : Aurélius. Enfin, une dernière explication, semblant des plus probable, tend à démontrer qu’il aurait existé, selon une légende, un Saint Aureille, honoré lorsqu’on souhaitait l’arrivée du mistral ; bien présent dans ce lieu venté par le couloir ouvert au cœur des Alpilles. Départ du parking du stade, traversée du village par le GR 6 de St Jacques de Compostelle. Après les dernières maisons, la route laisse la place à une piste qui s'élève doucement. Suivons le balisage jaune et au niveau de Vaudoret bifurcation à gauche, passage vers un ancien puits, recouvert par la végétation et arrivons sous l'aqueduc et montons vers le canal. Nous allons le suivre en surplombant des champs d'oliviers, le mas de Malacercis et son étang, vue sur le village de Mouriès et arrivons à la cascade du Destet, qui coule bien. Traversée de la D 24 et au niveau d'une ruine, reprenons le bord du canal qui contourne la Quille, vue sur la vigie des Alpilles, puis c'est le hameau des Baumettes et son troupeau de moutons et de chèvres. Passage vers les anciennes sablières et débouchons vers les ruines de Cagalou. La pause idéale pour le pique-nique sous les rochers des Caisses de Jean-Jean. Après les forces revenues grâce aux douceurs, nous repartons par la piste et au niveau du golf de Servanne nous faisons un petit aller-retour vers la source de Marius, un peu plus loin sa maison et son bric à brac jusqu'à l'étang. Un gentil toutou nous fait des fêtes et va nous suivre jusqu'à l'arrivée d'Aureille. Au niveau de la D 24 que l'on traverse aux Baumettes un autre troupeau de moutons et de tous petits agneaux qui tètent encore leur mères. Poursuivons entre oliviers et champs, puis un petit bois qui arrive sur une ancienne voie ferrée. Aperçu entre les anciens piliers la propriété de Malacercis. Le chemin traverse des champs d'oliviers, une ferme avec de jolies petites maisonnettes pour des poules et coqs et le soleil fait son apparition. Par la petite route du chemin du Pas de Clavel aboutissons à l'oratoire St Joseph avec sa superbe vue sur le village d'Aureille éclairé par un rayon de soleil. Cheminement dans le village pour voir le double lavoir-fontaine et par les ruelles revenons vers l'église et le parking. Daniel nous offre la fin du dessert avec une succulente croustade arrosée de cidre apporté par Christian. Moment chalereux et convivial et même le toutou en profite. Nous laissons le chien revenir chez lui, car il porte une médaille indiquant qu'il rentre tout seul, confirmé quand même par le télephone inscrit au dos. Nous, nous séparons après une bonne journée de marche et pour certains découverte de ce petit coin de paradis.

Randonnée : 14,5 km prévu mais rallongé par le golf (17 km)- 5 h - 180 m

 

 

Album photos