Résumé de : CHARLEVAL Mont Trésor

Temps superbe, idéal pour marcher, le joyeux groupe de 12 personnes se retrouve à Charleval ce matin.« Ce petit village vous étonnera par ses rues parfaitement dessinées, droites et régulières, dignes de certaines villes américaines. C'est le fondateur de Charleval, César de Cadenet, qui en 1741 est à l'origine de ces rues tirées au cordeau qui tranchent avec les petites ruelles tordues que l'ont retrouve dans la plupart des villages provençaux. Beau parcours dans la colline provençale, au pied des collines de la chaîne des Côtes à la frontière des Bouches du Rhône et du Vaucluse, avec des points de vue magnifiques sur le Luberon, les Alpilles et la vallée de la Durance ». Du parking de la piscine, suivons le canal EDF de Mallemort sur 500 m environ pour le quitter et rejoindre le canal de Marseille que nous longeons jusqu'à une barrière, d'où il nous faudra faire demi tour. Nous passons le pont et par une petite descente rejoignons l'aqueduc de Valbonnette. Très bel ouvrage, composé de 11 arches sous lesquelles un portail interdit l'accès de passage. Demi tour, repassage sur le pont pour attaquer le sentier en face qui monte allègrement. Nous voici sur la crête et privilègions le petit sentier en bourdure du Vallon de Valbonnette, belvédère sur le château de Valbonnette (propriété privée qui ne se visite pas). Panorama exclusif sur les Alpilles, Pont Royal, Mallemort, Mérindol, la plaine de la Durance, le canal et Charleval. Des petites montées puis des petites descentes nous cheminons pour aboutir à la Cabane du Fou, qui n'est pas là pour nous accueillir, aussi nous prenons possession de l'endroit pour la pause déjeuner. Bien instalé au soleil, les estomacs se remplissent, les langues parlotent et la diffusion de douceurs couronne le tout. En avant, c'est reparti, passage au Mont Trésor et son cairn, puis une grande descente abrupte qui s'avère ne pas être la bonne, donc remontée pour prendre plus loin la bonne descente. La vue porte loin et le sentier bordé de romarin fleuri et d'argelas au milieu de rochers calcaire est une merveille. Un peu plus loin une citerne et son éolienne. Une bergerie partiellement restaurée avec une plaque commémorative à Eric ancien randonneur.  Ensuite, plantation d'arbustes protégée contre les animaux, une mare verdâtre pour sangliers et une quantité de courges pourrissantes dont l'odeur nous enveloppe rapidement. Comme nous avons manqué l'embranchement pour aller au "Cuou de Peyrou", il nous faut faire demi tour et repassé à l'endroit nauséabond mais en vitesse. Nos pas arrivent sur une large piste menant au canal du matin et rejoignons par une petite route nos véhicules. Déchaussement, étirements et c'est en voiture que nous nous rendons au coeur du village. Du parking de la mairie construite sur un ancien four banal, conservé dans le hall de celle-ci. Sur la place, le buste au dessus de la fontaine rend hommage à César de Cadenet. Charleval a été créé, en 1761, par la seule volonté de César de Cadenet, propriétaire foncier du territoire qui a souhaité le mettre en valeur son domaine. Devant les grilles du châteu renaissance, le jardin mal entretenu hélàs, mais l'édifice vaut à lui seul le coup d'oeil. L'église St Césaire et son campanile et quelques rues rectilignes avant de revenir au parking. Une belle journée, une ambiance chaleureuse et le partage de bons moments. Merci à tout le groupe.

Randonnée racourcie suite à quelques erreurs: 12,5 km - 5 h - 560 m

 

Album photos