Résumé de : Cabrières d'Avignon - le Mur de la Peste

Soleil, nuages, vent, c'est la météo du jour qui accueille les 13 marcheurs à Cabrières d'Avignon. Cabrières étant le seul village vaudois fortifié, lors de la persécution de 1545, qui leur servit de refuge. Le bilan fut de 400 à 500 morts. Les survivants furent vendus comme esclaves à L'Isle sur la Sorgue ou envoyés aux galères. Le mur de la Peste est un rempart édifié dans les Monts de Vaucluse afin de protéger le Comtat Venaissin de la peste qui frappa Marseille et une partie de la Provence en 1720-1722. S'étirant sur 27 kilomètres, il est bâti en pierre sèche. Le long de ce mur, des guérites en pierre sèche accueillaient des gardes. Il y eut 126 000 morts en Provence, Comtat et Languedoc. Départ du parking derrière la mairie. Traversée du village en passant devant plusieurs belles entrées de maisons, l'église St Vincent XVI è siècle qui est fermée, le château privé du XIIè siècle, reconstruit au XVI è siècle après l'épisode vaudois, puis un joli minou faisant ses étirements, plusieurs fontaines et lavoirs. Un panneau indique le mur de la Peste que l'on suit après avoir quitté la petite route. Montée sur un chemin très caillouteux, puis un petit replat et par le balisage jaune, nous suivons le sentier qui mène au fameux mur. Nous allons le longer jusqu'au panneau de la Peithe, où, un reboisement a été effectué par les enfants d'une école. Le circuit suit la piste de la Pourraque très fleurie et la vue porte sur le Luberon, L'Isle sur la Sorgue, Cavaillon, Ste Victoire et le Ventoux sous les nuages. Le vent soufflant assez fort, Raymond nous conduit à l'abri pour la pause de midi au Lauzas. Bien restaurés, bien gâtés de douceurs, nous reprenons notre chemin jusqu'au panneau le Suéi, point culminat du jour 616m. Quelques pas en arrière pour prendre la descente s'effectuant en sous-bois où l'on ne sent presque plus les rafales. Toujours en descente, passage vers le puits des Cayères et atteignons la Grande Combe surmontée de grands rochers. Passage au Resquelet et suivons la petite route en passant vers le Clos de Beauregard, les Cèdres avec son aire de pique-nique. Traversée du village et retour au parking. Merci au groupe de leur présence.

Randonnée : 15 km - 5 h -470 m

Album photos