Résumé de : LANGLADE - les Capitelles

C'est à Langlade dans le Gard, que se retrouve les 6 personnes ce matin et encore la partité . Au parking de l'école, traversons la D 345 et passons vers une petite chapelle avec une vue sur le campanile et descendons vers la fin du village. Passage au Coin du Loup que l'on a pas vu et atteignons le lavoir. Par un petit sentier à travers bois, c'est par petites montées et descentes que l'on rejoint la piste du Castelas. Il n'en reste que quelques pierres, mais la vue dégagée permet de voir les villages environnants, St Dionisy, Caveirac, St Côme de Maruejols et même le Pic St Loup. Poursuite sur la piste vers le Bois de l'Oppidum et la première capitelle apparaît. Nous sommes sur le sommet de la colline de Roque Vif et au panneau l'Oppidum de Nages, nous déambulons sur le site. Occupé du Néolithique à la période romaine, le site est avant tout l'un des sept oppidums gaulois qui rassemblaient la population de la Vaunage à l'âge du fer.(800 à 50 avJ.-C). Descente vers le village de Nages et Solorgues à travers les ruelles et dont certaines demeures sont restaurées avec goût dans ce village très fleuri. Sortons du village en direction de Solorgues et retrouvons l'ombre des arbres, car il commence à faire chaud et apprécions le petit vent par moments. Nous débouchons au Carrefour de la Poste et suivons la piste face à nous en direction du Puech des Termes, puis Grand Bois où se situe le début du sentier des Capitelles. Une grande capitelle avec table et bancs sera l'endroit idéal pour la pause repas. Bien restaurés, nous continuons la visite des différentes capitelles. Les panneaux indiquent notre direction avec de jolis noms : Rouges-gorges - les Fées - Rossignol et je n'ai pas résisté à l'envie de les illustrer. Au Bois de Bernis nous quittons la piste pour monter progressivement en sous-bois jusqu'au plateau de Très Patas. Les premières maisons apparaissent et nous sortons du bois, traversons la D 137 pour nous diriger vers le Moulin du village. Le moulin du Hutter, est également connu sous le nom de "Moulin de Cavalier", en souvenir de la halte que fît, près de ce moulin, le chef camisard Jean Cavalier, le matin du 16 avril 1704. Ce moulin qui existait au XIIIe siècle a été restauré à l'authentique. Sa toiture et son mécanisme tournent à 360°. Rouet, lanterne, auget, en bois dur, meules en granit lui permettent de moudre à nouveau du grain. Il est fermé et devrait être bientôt réouvert pour les visites !!!! du haut de ce promontoire, une grosse maison bourgeoise se distingue parmi les maisons du village, peut-être l'ancien château ? Le domaine du Château Langlade fut créé en 1891 par M. Tony Dombre, ancien maire du village et arrière grand-père des propriétaires actuels. Il appartient donc à la famille Cadène qui perpétue la tradition depuis 4 générations. Nous descendons la petite route, repassons vers la chapelle du matin et retrouvons nos véhicules. Encore une belle et bonne journée dans la joie et la bonne humeur avec ce petit groupe.

Randonnée : 15.5 km - 5 h - 400 m

Album photos