Résumé de : MOURIES - Le Pas du Loup

C'est au parking du Pin de la Fée, à Mouriès, que se regroupe les 14 personnes ce matin. Prenons la D 24a sur 500 mètres et bifurquons à gauche sur une piste bordée d'oliviers. Nous découvrons les premiers amandiers en fleurs, il faut dire que le temps reste assez doux en ce moment. Nous arrivons vers le hameau des Baumettes et continuons vers la pinède qui mène au  canal de la Vallée des Baux, asseché, que l'on va suivre un moment jusqu'au Gaudre du Destet et sa cascade qui  coulent abondamment. Les prises de vues à la caméra sont tourmentées, pensant que de faire pivoter l'appareil photo, la cascade serait dans le bon sens ? Hélàs! erreur de ma part, alors penchez un peu la tête pour la voir couler dans le bon sens avec mes toutes excuses. Nous traversons la D 24 et par la piste une ancienne carrière de sable est interdite, car des oiseaux nichent dans cet endroit et sont donc protégés. Passage vers l'ancienne ferme de Cagalou puis traversons le Gaudre de Malaga pour aboutir sur une petite route. Le chien qui nous a déjà accompagné à la randonnée d'Aureille fait son apparition et il va nous suivre jusqu'à la fin. Finalement nous ne montons pas au Pas du Loup mais continuons sur les Caisses de Jean-Jean. En montant les falaises nous cachent le soleil et c'est en contre-jour, que nous voyons la tête de Jean-Jean, et les 2 coeurs formés par lierres rampants. Puis arrivés au sommet et au soleil, un magnifique panorama s'offre au regard. Le long des rochers au soleil, nous nous arrêtons pour la pause de midi. A nos pieds le golf s'étire, au loin Fos/Mer et la plaine. Tout le monde a apprécié les douceurs et même le chien. Nous repartons par une belle descente dans les pierres pour arriver à l'entrée du golf de Servannes. Nous longeons celui-ci, passage obligé à la source de Marius qui est désarmorcée en cette saison, le bric à brac est toujours là, chez Marius, puis quittons le site et nous dirigeons vers les oliveraies bordant la route. Petite descente vers le réservoir et remontée sur le Castellas. Sur notre gauche en bas le golf, et tout autour les oliviers et le village de Mouriès. Dernière petite descente pour rejoindre nos voitures au parking. Nous laissons ici notre toutou qui porte sur sa médaille l'inscription suivante " Je me balade, et je rentre tout seul" suivit d'un numéro de téléphone au cas où !.. Nous, nous séparons après cette belle journée et passée en bonne compagnie avec les premières fleurs printanières.

Randonnée :16,2 km (sans le Pas du Loup)- 5 H - 300 m

Album photos