Résumé de : TARASCON - le Grès du Comte

Rendez-vous au parking du Planet sur la commune de Tarascon, pour les 10 personnes de ce jour. Au départ, un joli amandier en fleur prouve la douceur de ces derniers jours. Nous suivons le balisage jaune en direction de la Chapelle St Gabriel. Arrêt à la tour ruinée du XIIe siècle. Le village était alors protégé par la haute tour qui se trouve au sommet de la pente. Aujourd'hui on peut s'étonner de l'implantation de cette église d'une grande qualité architecturale à l'écart de Tarascon sans qu'on puisse attacher au monument un pèlerinage quelconque pouvant le justifier. Une explication se trouve à l'intérieur de l'église, gravée sur un cippe (Un cippe est une stèle en pierre de forme carrée ou ronde, portant une inscription). Ce lieu à l'époque était un point de rencontre de deux routes importantes. L'une de ces voies, la via Domitia, suivait la Durance qu'elle traversait à Cavaillon. L'autre venait du littoral et constituait aussi la branche Nord de la via Aurélia venant d'Aix en Provence. Des recherches archéologiques autour de la chapelle ont mis au jour des fondations de maisons qui ont montré l'ampleur de l'agglomération antique. Après ce petit intermède historique, nous remontons notre chemin et arrivons sur la piste du GR6 que l'on suit en montant progressivement. Un petit mazet au milieu des pins et plus loin un enclos à chevaux. Nous laissons le GR sur notre gauche et suivons le balisage jaune et par une petite descente nous arrivons à la ruine de l'église San Peire. Nous amorçons le Vallon de la Lèque, au passage un âne nous appelle et vient nous saluer, plus loin en chemin une baume et encore plus haut un arrêt au Point Sublime avec vue sur la plaine de la Crau, les Baux et dans le lointain les Opies. On continue de monter jusqu'à la vigie. Nous cherchons un coin à l'abri du petit air frais qui souffle et ô miracle le soleil arrive. Il n'est pas encore midi mais on s'arrête quand même pour manger. Des délices arrivent de toutes parts et nous profitons de ce moment pour bavarder et nous chauffer au soleil. Reprise du circuit en descendant où d'immenses barres rocheuses nous surplombent, car cet endroit abrite des espèces d'oiseaux protégées. Nous sommes au Grès du Comte que l'on a pas vu, dommage. Petite montée avant d'entreprendre une belle descente vers le Planet. La piste s'adoucit, les promeneurs du dimanche sont de sortie et tranquillement nous arrivons vers les voitures. Une douce et belle journée, malgré les nuages du matin, le soleil a fait une grande apparition. Merci à toutes et à tous pour votre bonne et belle humeur.

Randonnée : 15 km - 5 h - 420 m

Album photos