Résumé de : Au Coeur des Baux de Provence et du Val d'Enfer

Parcours : Pour tous en boucle de 9,0 km. Pas de difficultés majeures
Dénivelé : 160 m. Durée avec pauses : 3h30 + 1/2h.


« Nul ne traverse les Baux sans éprouver une nostalgie réelle car ici, l’œuvre du temps, plus qu’ailleurs, montre ce que deviennent les entreprises les plus ambitieuses : ruines de murailles et trouées sur le vide. Le soleil et le vent dévorent les pierres des orgueilleuses constructions des hommes. Seules demeurent les traces de leurs ambitions, de leur peur et leur solitude ». ( T.Fréchier).

La météo avait prévu un temps superbe pour cette journée, elle ne s’était pas trompée, un ciel sans nuage, encore une très belle journée de Novembre. Cette fois mon épouse, n’avait pas la grippe comme lors de notre sortie le 20 janvier dernier, alors à 10h nous sommes à pied d’œuvre, car cette balade est exceptionnelle par la beauté de ses paysages.
Du parking situé juste avant la Cathédrale d’images, à droite de la carrière à la tête de pigeon, prendre le sentier qui grimpe, et qui permet de rejoindre le massif de Baumanières, au-dessus de la Cathédrale d’Images, cette gigantesque carrière, d’où nous découvrons le village des Baux de façon inhabituelle et le rocher à la tête de Cobra, sur le côté, au-dessus du Col de la Vayède. Passage à l’oppidum et au belvédère avec un point de vue panoramique sur les Alpilles et la vallée des oliveraies AOC de la Vallée des Baux. Nous poursuivrons sur la piste du relais de télécommunication, en bordure des falaises, jusqu’à la table d’orientation. Puis descente, avec le rocher à la tête de cheval, en bordure de route, et au col, nous emprunterons le sentier des carriers, avec une vue remarquable sur le rocher des tafonis de Sarragan, un petit détour au belvédère du Mes de Mai, avant de venir sur la terrasse des falaises, face au vieux village des Baux-de-Provence, et au-dessus du nouveau village dans le vallon de la Font. Nous ferons la pause déjeuner au soleil et sans Mistral, avec une vue imprenable sur les Baux et son château. Après cette pause, nous poursuivrons jusqu’à la brèche au bout du plateau de Sarragan une marche de géant taillée dans le rocher et qui permet de rejoindre le Vallon de la Font. Sur de grandes dalles de pierre, nous rejoindrons le sentier, qui descend jusqu’au nouveau village des Baux dans le vallon de la Font. Passage au lavoir, à la fontaine et au Parc avec le pavillon de la Reine Jeanne, à côté d’un ancien moulin, Puis dans la rue principale, la Gendarmerie, la Riboto de Taven, le Mas du Lion, la Mairie, l’école maternelle et primaire, le Mas des Fées, malheureusement je ne trouverai pas encore le passage qui permet d’accéder à sa grotte. Remontée de la rue principale jusqu’au Rocher du Lion, du gros Toutou, au dessus d’une habiattion troglodyte, et passage au Val d’Enfer des Portalets, site unique en Europe, il est constitué de nombreux rochers ruiniformes façonnés par l'érosion. Un monde minéral déchiqueté et hanté par de vieilles légendes où se mêlent fées et démons de l'enfer. C’est le royaume des roches sculptées par la nature, les « tafonis », ainsi nommées, nées des forces du vent et de la pluie.
Nous rejoindrons la Cave de Sarragan, ouverte, nous pousserons jusqu’à la Carrière de Sarragan juste à côté, toujours exploitée. C’est un lieu unique et majestueux. Du parking de la cave de Sarrogan, belle vue sur le village médiéval des Baux-de-Provence, son château ancienne forteresse médiévale, sa Tour Sarrasine à la pointe sud campées sur un éperon rocheux. Retour par la route, en longeant l’atelier de sculpture des Portalets, sans oublier notre sorcière bien aimée, pour clore cette belle journée.