Résumé de : Lafare-Tour des Dentelles Sarrasines et du Grand Montmirail

Parcours de 11.0 km - Niveau 3 - pour très bons marcheurs.
Quelques difficultés à franchir sur les sentiers au pied des falaises.
Durée 5h30 à 6h00+1/2 h pour déjeuner. (avec le vent nous avons mis 7h00).
Dénivelé : 445 m. Dénivelé montées cumulées 970 m.


Cette randonnée, ce fut la randonnée de l’extrême, parce que même s’il y avait un beau soleil, que la température au départ était voisine du 0°c, qu’il restait encore de la neige sur les versants Nord, le Mistral lui était déchaîné. Il soufflait en haut des Dentelles à 100 km/h, et en rafales, à au moins 120 km/h, jusqu’à nous plaquer contre les rochers, ou au sol près de l’Aiguille dans les Sarrasines, et nous faire grimper une belle côte, avec le vent dans le dos, presque en courant…un truc de fou. Alors, avis à ceux qui veulent faire cette rando, avec le Mistral, je vous le déconseille, remettez-la.
Départ de Lafare à 9h30, nous sommes dans l’ombre des Dentelles et du massif de La Salle, par la petite route, qui monte plein Nord, à gauche de la D90, vers le Rocher d’escalade de St Christophe. A la Baume, nous retrouvons le soleil, et dans la 1ère épingle, prendre le sentier qui s’enfonce en face dans le gorge de St Christophe, balisé par un gros bloc marqué du niveau de l’eau atteint par une crue du ruisseau il y a quelques années. Suivre le cours du ruisseau, et après l’avoir traversé après 100m, 50 m plus loin vous découvrirez la très belle cascade de St Christophe et sa vasque couleur d’iroise. Un petit peu d’escalade, à faire avec précaution, car les rochers humides peuvent être glissants. Retour par le même chemin jusqu’à la route, encore 2 épingles, environ 500m, vous vous retrouvez au pied du rocher d’escalade, à droite, un parking à gauche en belvédère, prendre le sentier à droite qui monte au rocher et à la Chapelle que vous atteignez sans difficulté après 200m. De cette chapelle restaurée vous aurez un panorama exceptionnel sur la vallée de la Salette, le village de Lafare, le Mont St Amand, les Dentelles de Montmirail et les Dentelles Sarrasines, le Devès, les vignobles de Beaumes-de-Venise, le Domaine de Cassan, au pied du Rocher d’escalade. Une petite plateforme belvédère avec un petit dolmen dont la pierre du dessus est gravée d’une croix. Retour par le même sentier, jusqu’à la route, poursuite par la droite, jusqu’au Domaine viticole de Cassan, le traverser, 100m plus loin, prendre à gauche le long de la vigne, le sentier est en face au pied du Devès, il monte dans le bois. La montée au départ en sous-bois, abritée du Mistral, va vite devenir avec les rafales, dès que nous allons passer sur l’arête rocheuse, un vrai calvaire. Nous allons être ballotés dans tous les sens, obligés de nous baisser, de nous accrocher aux branches, aux rochers, de fermer les écoutilles, emmitouflés dans nos anoraks, gantés, à la queue leu-leu, avec en plus, sur le versant Nord, les restes de chutes de neige de la veille, gelées qui rendront les rochers très glissants. Nous allons passer ½ heure avant de déjeuner un véritable enfer, pareil après la pause, maintenant, je comprends mieux, ce qu’endurent les habitants des régions cycloniques, ou du Grand Nord. Après avoir trouvé un coin un peu plus abrité, derrière des rochers, près du sommet du Devès, il est vrai avec un magnifique panorama, nous reprendrons notre parcours. Malheureusement sur 500m encore, sur le versant Nord, avec des rafales de folies, ou nous serons sur l’une d’elles, tous plaqués parterre, avant de gagner l’Aiguille des Sarrasines par un passage étroit, ou le vent va nous propulser en haut de la côte sans effort, du jamais vu… Ensuite, nous longerons la barre rocheuse des Sarrasines, par le versant Sud, plus abrité, avec des passages au milieu des rochers et de bois de chênes verts, profitant du paysage par les trouées creusées par l’érosion dans les dentelles. Après le passage des 2 brèches des Sarrasines, puis sous le trou du Turc, nous rejoindrons par le sentier sous Tête Vieille, le Col d’Alsau. Le vent de face, là une 1ère erreur de parcours, nous prenons le long des vignes la piste du Vallat de l’Aiguille, au lieu de prendre plus à droite, le sentier qui conduit à l’arête Ouest des Dentelles de Montmirail. De ce fait nous serons obligés de rejoindre sur le versant Nord des dentelles de Montmirail, le sentier conduisant à la brèche au-dessus de Mon Rêve. Croyant nous trouver à l’abri derrière la muraille, le vent va nous secouer une dernière fois. L’un d’entre nous ayant quelques soucis dorsaux, nous rejoindrons le Domaine de Mon Rêve, en dessous par le sentier en sous-bois bien abrité. En bas nous gagnerons la piste à gauche, et la prendrons sur 500m vers l’Est. Puis prendre la piste à gauche montante à travers un bois de pins, et là dans l’épingle, 2ème erreur qui nous fera faire 500m de plus pour aboutir au milieu des vignes. Ne faites pas comme nous, mais dans le virage, prendre le sentier en face, barré par une bute de terre, la piste est parallèle, mais du bon côté du vallon, un 1er croisement prendre tout droit jusque sur le plateau, ou vous arrivez au milieu des vignes au pied des Dentelles. Un petit coin de paradis avant de prendre, toujours tout droit le sentier qui rejoint Lafare par la forêt.
Fin d’une journée éprouvante à cause du vent, mais oh! Combien magnifique par ses paysages grandioses.